Le monde en 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde en 1945 : Vers un nouvel ordre mondial

L’année 1945 marque une rupture fondamentale dans l’Histoire du XXéme siècle et peut être considérée comme le point de départ d’un nouveau monde. Cette année voit la fin de la seconde guerre mondiale, le 8 mai 1945. C’est alors le départ de ce que l’on pourrait appeler un nouvel ordre mondial. En effet il faut tout reconstruire : sur le planéconomique, avec l’effondrement des monnaies, sur le plan politique, où l’Europe sort affaiblie. A la charge donc des pays vainqueurs d’entamer cette reconstruction puisque ce sont les seuls qui ont la puissance politique mais aussi économique de le faire. 1945 sonne en réalité l’heure de faire un bilan, et oblige les alliés à se rendre à l’évidence : nous sommes en présence d’un monde à reconstruire.Ainsi nous pouvons nous demander si en 1945 on assiste à l’émergence d’un nouvel ordre, dominé et contruit par les deux grands vainqueurs ?

I- Un monde détruit

A) Sur le plan humain 1) Un bilan humain désastreux

1) Une hécatombe non on n’emploie ce terme que pour 14/18 !trouve autrechose !

- La seconde guerre mondiale fut la plus meurtrière de l’humanité =60millions de morts. Un bilan très lourd, multiplié par 6 par rapport à la 1ere guerre mondiale. La spécificité de cette seconde guerre mondiale est qu’il y eut autant de pertes civiles que militaires en raison de l’utilisation d’armes de destructions massives afin de « terroriser » et faire plier les populations et les états -majors -> Bombardements massifs.
- Les civils ont été victimesde crimes. Mise en place de la solution finale par HITLER : *Horreur des camps de concentration et d’extermination * Génocide des juifs *Travail forcé *Mauvais traitement + mauvaises conditions de vie dans les camps. -( Cet horreur a fait 8 millions de morts dans les camps de concentration dont 5 à 6 million de Juifs et 250 000 tziganes. Sans oublier les personnes déplacées àcause des changementsde frontière ou encore l’expulsion des minorités allemandes.
- A l’arrière, il y a de nombreuses victimes de la Résistance mais aussi de nombreuses famines (dues aussi au rationnement) et épidémies (mauvaise conditions sanitaires). Dans certains endroits on supprime même le ravitaillement
= les besoins fondamentaux de l’homme ne sont plus assurés
- Certains pays sont + touchés :*l’URSS a mobilisé beaucoup de monde
*Pologne : nombreux juifs déportés + privations

- D’autres pays sont touchés mais dans des proportions moindres, comme les ETATS-UNIS (leur territoire n’a pas été le théâtre de la guerre ( seulement des pertes militaires) ou encore le Royaume- Uni (relativement épargné) et la France.
- Pertes militaires importantes : 3 fois plus de soldatsont pariticipé à la seconde guerre mondiale par rapport à la premiére. De plus , Les dernières années du conflit ont été les plus meurtriéres.

Le bilan humain est donc très lourd, mais à cela il faut ajouter les préjudices moraux subis par les population

2) Un lourd bilan psychologique

- La découverte « des camps de la mort ». Le choc vient donc de l’horreur des camps deconcentration ( l’homme découvre sa barbarie, il découvre qu’il est capable de « massacre ». Des films tournés par des soldats américains ou encore par des photographie : on apprend le déroulement du génocide, les conditions de vie, les mauvais traitements : ex Auschwitz + d’un million d’enfants et de femmes morts
- Les procès de NUREmBERG, établis afin de juger les crimes, vont aussi jouer un rôledans la prise de conscience collective puisqu’ils vont mettre au jour l’horreur de la guerre ( il y aura le même type de procès à Tokyo contre qui ?).
- Des civils marqués par les bombardements : les allemands ont bombardé
- régulièrement des villes anglaises pour faire peur aux civils. Les alliés ont aussi bombardés des villes Allemandes (Dresde 1945) ou Japonaises (Tokyo)
-...
tracking img