Le monde en 1947

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde en 1947.

«  La guerre,c'est la guerre des hommes, la paix,c'est la guerre des idées » Victor Hugo. Une bonne partie du monde fut mobilisé pendant de longues années au prix d'une guerre coûteuse, contre le nazisme et ses alliés. Après leur victoire, les pays de la grande alliance groupés autour des États-Unis et de l'URSS doivent assurer une paix définitive pour le monde. Les accordsentre les grands suite à Yalta, Potsdam, la conférence de Paris, l' ONU, la condamnation des criminels de guerre à Nuremberg et l'occupation conjointe de l'Allemagne symbolisent cette volonté d'agir en commun pour construire cette paix. L'année 1947 constitue un tournant dans les relations entre alliés et affecte ainsi l'ensemble de l'équilibre du monde; deux ans à peine après la victoire, la paixest à nouveau menacée. Partisans de société libérale et du socialisme s'affrontent dans de nombreux pays. Cet affrontement se traduit, au plan international, par la division en deux camps. Toutefois, les revendications des peuples colonisés, qui n' apparaissent pourtant que secondaires, démontrent que les relations internationales ne sauraient se limiter exclusivement en un conflit Est-Ouest.En quoi l'année1947 marque-t-elle un changement d'époque?
Nous verrons dans un premier temps que 1947 marque le début de la Guerre Froide puis, dans une seconde partie qu'elle confirme l'instabilité des relations internationales. Enfin, nous verrons que l'année 1947 aspire à un monde nouveau.

I) Une nouvelle forme de conflit:

Il apparaît très tôt que les Soviétiques ne respectentpas les décisions de la conférence de Yalta de 1945 qui prévoyait l'organisation d'élections libres dans toute l'Europe centrale et le respect d'une procédure démocratique pour la formation des nouveaux gouvernements. Au contraire, dans ces pays ou l'Armée rouge reste présente, l'URSS impose progressivement ses partisans. Suite au discours de Churchill sur le « rideau de fer », le président desÉtats-Unis Truman prononce en mars 1947 le discours marquant un tournant majeur dans les relations entre les deux Grands. La doctrine Truman définit la nouvelle politique américaine d'endiguement du communisme à l'échelle mondiale. En juin 1947, le secrétaire d'État américain G. Marshall propose une aide aux aux pays européens qui le souhaitent afin de rétablir une santé économique normale après laSeconde Guerre Mondiale. L'URSS refuse cette aide et impose ce même refus aux pays qu'elle occupe comme la Pologne et la Tchécoslovaquie qui avaient d'abord accepté. Par ailleurs, du côté soviétique, en septembre 1947, l'idéologue Jdanov dénonce vigoureusement cette « tendance à la domination mondiale de l'impérialisme américain » face au camp « démocratique et anti-impérialiste » dont l'URSS est lefondement. Alors que les États-Unis possède déjà la puissance nucléaire, l'URSS décide de s'en doter notamment grâce à un espionnage intensif. La rupture entre les États-Unis et l'URSS est consommée. La Grande Alliance n'aura été qu'une alliance de circonstance contre le nazisme. C'est le début de ce qu'un journaliste va qualifier de  « Guerre Froide » au cours de laquelle chaque camp cherche àdétruire l'adversaire par tous les moyens, sauf un affrontement direct entre les deux grandes puissances. Cet affrontement va avoir un lourds impactes notamment sur les relations internationales.

II)Un équilibre précaire autour d'une configuration inédite des relations internationales:

En 1947, l'Europe est confrontée à des pénuries de charbon,de produits alimentaires et surtout de moyens depaiements pour importer, reste bloquée dans une situation économique inquiétante. Le plan Marshall proposé par les États-Unis fournit plus de treize milliards de dollars pour le rétablissement de seize pays européens en réponse à l'organisation européenne de coopération économique. Le montant totale de l'aide correspond à 100 milliards de dollars actuels, soit environ 4% du PIB pendant cinq...
tracking img