Le monde en

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1420 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde en 1945

Introduction :
* Un bilan matériel, économique, humain, moral, social et politique.
1945 représente un tournant sur le plan géopolitique (étude des territoires en considérant les évolutions frontalières et les conflits qui se déroulent sur ces territoires). On assiste à un basculement des puissances mondiales.
* En 1945, la vieille Europe a connu des destructionsmassives et a perdu une grande partie de sa
puissance. Dès lors, qu’elle nouvelle donne géopolitique et économique s’impose dans le monde ?

I. Le coût humain de la guerre
A. Un conflit meurtrier.
Selon les historiens, le bilan de la IInde Guerre Mondiale s’élève à 60 millions de morts. C’est donc le conflit le plus sanglant de l’Histoire.
Les victimes sont massivement civiles,parfois plus touchés que les militaires, comme c’est le cas en Pologne, avec 5,3 millions de civils tués pour 0,12 millions de militaires.
Cette guerre touche des populations entières, des femmes, des enfants, sans nécessités pour la guerre. Principalement causés par les bombardements : Dresde, 135 000 morts, première utilisation de l’arme atomique à Hiroshima et Nagasaki (70 000 et 36 000 morts sousl’effet direct de la bombe).

L’Europe est le continent le plus touché et plus particulièrement à l’Est, où l’occupation allemande a été beaucoup plus dure qu’à l’Ouest.
A l’Est, un traitement plus dur : URSS, 20 millions de morts, dont la moitié environ sont des civils (soit 10% de la population soviétique qui a disparu). En Yougoslavie, 1 million et demi de morts, et la quasi-totalité deces morts sont des civils (1,2 millions).
A la fin de la guerre, l’Allemagne est bombardée : à Dresde, la ville es bombardée pendant 14h d’affilées par les alliées.

La population juive importante en Pologne, ainsi que les tziganes, sont en partie les causes de dépeuplement civil en Pologne, envahie par les allemands dès le début de la guerre. Prise en tenaille entre l’Union Soviétique etl’Allemagne, l’armée polonaise est balayée.

Après quatre années d’occupation, le bilan démographique et économique de la France est négatif. La guerre fait 600 000 morts dont 400 000 civils (dut à la collaboration de la France, qui livre ses juifs, les Résistants, bombardement –qui continuent malgré l’armistice, par les britanniques et les américains- des bases allemandes en France, qui font aussides victimes).
S’installe une pénurie alimentaire, qui instaure les tickets de rationnement. Le rationnement entraine le commerce d’aliments au marché noir (La traversée de Paris, Emée.). Cette pénurie entraine des carences alimentaires qui aboutissent sur des maladies (le rachitisme, la tuberculose revient). La natalité va ainsi chuter (pendant une courte période).
La perte démographique(militaire + bombardés + pénurie) s’élève alors à deux millions de personnes.
Dès 1945, l’Europe et les Etats-Unis connaissent le Baby Boom (un peu avant 45 pour le cas de la France) ce qui assure la natalité. L’espérance de vie a diminué. Le nombre de vieillard a dépassé celui des jeunes adultes, et l’on constate une disproportion des sexes dans la population (les hommes sont les premières victimesde la guerre, il y a donc plus de femmes).

B. Les transferts de population.
Les transferts de population entrainent des pertes humaines. Pour la première fois dans l’Histoire, on assiste à des déplacements forcés de population en masse. « Phénomène » spécifique à la IInde Guerre Mondiale. Ces transferts vont de l’exode des populations françaises (et belges et néerlandaises) vers le sud dela France pour échapper aux allemands, ainsi qu’un déplacement de la population allemande face à l’avancée de l’Armée Rouge (Russe). Les déportations entrainent également des déplacements forcés de population et les déportés politiques (4 à 5 millions en Allemagne). 10 millions de déportés ratio, 30 millions de personnes « déplacées », sur l’ensemble des personnes ayant parcouru les routes à...
tracking img