Le monde ouvrier au 19 eme siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Durant le XIXe siècle, la seconde révolution industrielle va engendrer une nouvelle catégorie sociale, le monde ouvrier.
Entre 1850 et 1939, des conditions de vie difficiles dans ce mondeouvrier vont s’accroitre. Le progrès ne va rien améliorer dans leur vie, bien au contraire. Les conditions d’existence et de travail vont être particulièrement difficiles et déplorables : la durée detravail, l’insalubrité, l’insécurité, les logements exigus, la promiscuité, ajoutés aux salaires misérables qui permettent à peine de survivre. Ces conditions sont autant éprouvantes moralement quephysiquement. Le monde ouvrier, ou aussi appelé prolétariat « celui qui ne dispose que de sa propre force de travail pour subsister », va vite prendre conscience qu’ils sont défavorisés par rapport aux autresclasses sociales.

Le monde ouvrier est composé de ruraux qui ont quitté leur campagne à cause de la misère pour trouver un emploi dans les industries naissantes. Ils s'entassent alors dans lesvilles ou dans leurs banlieues et pour beaucoup d'entre eux les conditions d'existence sont misérables. Au milieu du XIXème, la vie quotidienne est très dure pour les ouvriers, notamment dans les grandesvilles. La vie hors de l'usine est compliquée, les logements sont malsains, beaucoup d'ouvriers vivent dans des caves et des greniers aménagés sommairement qui sont souvent source de maladies commele choléra ou la tuberculose .L’insalubrité des logements reflète la précarité et la misère de cette classe sociale. Les ouvriers sont mal payés et consacrent en 1856 près de 86% de leur budget aulogement et à la nourriture. Ils se nourrissent d’aliments essentiels : céréales, pommes de terre mais les protéines sont en quantité plus réduites. L’alimentation est déséquilibrée et les ouvrierssont mal nourris. Les dépenses non nécessaires comme la santé, les transports et « divers » sont très faibles (moins de 2%) au milieu du XIXème siècle. Ce n’est que progressivement que ces conditions...
tracking img