Le monde ouvrier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hugot sarah deborah dias histoire du droit.

Introduction
« Bien sûr, vous me direz, le pouvoir d'achat des masses se trouve diminué. Ce que j'ai donné aux ouvriers d'un côté, je leur enlève de l'autre. » Marcel Aymé.
Le texte que nous allons commenter est un extrait « des ouvriers manufacturiers du département du Nord, en général, et en particulier de ceux des villes de Lille, Roubaix etTourcoing » écrit par Villermé et paru en 1840. Louis-René Villermé est né à Paris en 1782. Il sert comme chirurgien dans les armées napoléoniennes. À partir de 1818, il se consacre à l’étude des questions soulevées par les inégalités sociales, comme les inégalités face à la maladie et à la mort. Ses enquêtes constituent une source d’informations sur les débuts de l’ère industrielle et ses travauxont fait progresser à la fois la démographie ainsi que les études statistiques. Une étude sur les conditions de vie des prisonniers en 1820 rend Villermé célèbre. Comme membre de l’académie des Sciences morales, il est chargé avec un collègue de réaliser une étude sur l’état physique et moral de la classe ouvrière, notamment dans le département du nord, à Lille.
L’émergence du monde ouvrier estau cœur du changement collectif de la société Française du XIXème siècle. Celle-ci est liée au démarrage industriel et à la concentration . La première moitié du XIXe siècle apparait comme une période de troubles et de transformations économiques. En effet l’année 1840 se situe au cœur d’un nouveau processus, celui de l’industrialisation et de la mécanisation. C’est l’époque de mise en œuvre dedécouvertes techniques, qui profitent tout d’abord aux industries textiles, comme le secteur de la filature de coton qui sera mécanisé en premier. Cette mécanisation accrue entrainera une concentration d’entreprises puis la naissance de grandes manufactures exigeant une main d’œuvre abondante.
Les intérêts soulevés par ce texte sont d’ordre économique, juridique et social car au XIXème siècle,l’univers du travail change et la situation des acteurs évolue avec notamment la fin des corporations et le développement d’un libéralisme aménagé.
En quoi la découverte de nouvelles manières de produire et l’émergence de la question sociale ont-elles fait évoluer les conditions de vie et de travail des ouvriers au XIXème siècle ?
Il serait alors intéressant d’étudier à l’aide de la description faitepar l’auteur, les conditions de vie, de travail des ouvriers de Lille(I), en rapport avec une évolution et un changement radical de la manière de produire ainsi que l’émergence de la question sociale(II).

I – Les conditions de vie, de travail des ouvriers de Lille
Les ouvriers au XIXème siècle sont les artisans et les victimes du démarrage industriel. Ils vivent dans des conditions misérableset peinent à subsister. Leurs logements et leurs salaires en témoignent ainsi que la description faite par l’auteur.

A- Leurs logements et leurs salaires :

Cet extrait d’enquête est consacré à la description des conditions de vie des ouvriers de nouvelles usines de Lille. En effet, on peut apprendre que les ouvriers de ces usines suite à l’industrialisation se regroupent dans un quartier deLille bien précis, « celui de la rue des Etaques ».Ils y vivent dans un espace étroit et réduit, dans des habitations telles « les caves » et « les greniers » comme l’auteur nous l’indique.
En effet, les habitants pauvres de ce quartier ont été obligés d’habiter à proximité de leur lieu de travail en raison des autres loyers trop excessifs. Les habitants y vivent alors nombreux, « entassés »sans même le strict nécessaire, « les seules pièces sont une paillasse et des lambeaux de couverture » et seront qualifiés par la suite de prolétaires. On assiste donc à l’apparition dite d’une nouvelle classe sociale.
Si ces ouvriers ont à peine de quoi vivre, il faut alors s’intéresser au revenu qu’ils peuvent percevoir pour alors s’imaginer et comprendre.
Alors qu’ils fournissent treize...
tracking img