Le monde, l'europe, la france de 1945 à nos jours.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1952 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde, l’Europe, la France de 1945 à nos jours.

A] L’après guerre.

Première approche (questions à se poser) :
• Quelles questions pose le sujet ?
• Quels sont les cadres chronologiques et géographiques ?
• Quel type de sujet, Quel type de plan ?
 Comment est le monde à la fin de cette guerre ?
 Quelles relations existent encore entre les pays ?
 Reconstruction politique ? quelsmodèles ?
Bref constat d’après guerre :
[Tous les pays sont ruinés, sauf les Etats-Unis. D’un point de vue politique, victoire de deux grands modèles; la démocratie (libérale) des Etas –Unis et le Modèle politique de l’URSS, le régime totalitaire. Reconstruction morale des individus et des nations après guerre, devoir de mémoire (conflit de mémoire :collaboration, résistance) ]

Problématique : En quoi la seconde guerre mondiale est- elle un élément fondateur du « second XXème siècle » ?

I. Désastre de la guerre, et traumatisme d’après guerre.
NOTIONS : Guerre totale ; Brutalisassions ; ensauvagement ; Culture de guerre ;Justice internationale ; crime contre l’humanité ; génocide.
1) Le bilan humain.
a) Espaces et populations touchés.
Quelles sont les pays les plus touchés ?
Pays ou c’est déroulé la guerre : la Pologne, L’URSS, l’Allemagne, la France, la Yougoslavie et la Grèce (puis le Japon dans un second temps).
La guerre mené par Hitler était une guerre raciale les races dites inférieures, étaient les plusmaltraité (Slaves, communistes, juifs, tziganes, handicapés, etc.).
Ce fut aussi une guerre totale vue son impact économique : La frace par exemple, ne pouvait avec ses propres ressources, nourrir toute sa population (elle fut rationné pendant 4 ans).
b) Les déplacements de populations.
Pendant la guerre : Le STO, l’envoi de travailleurs français en Allemagne. Exode rural lors de l’envahissementde l’Allemagne.
Après la guerre : les perdants sont renvoyés dans leurs pays. 12 millions d’allemand, 7 millions de japonais. La population tchétchène est aussi renvoyée vers le Kazakhstan par l’URSS.
c) Le déficit démographique.
Surmortalité masculineplus de morts et moins de naissancesvieillissement de la population (cela pose problème pour l’économie des pays).
Cela se résout peu à peupar la suite avec le baby-boom et une baisse des mortalités (progrès médicaux).
2) Le bilan matériel.
a) Les destructions.
2norme destruction des villes en Europe (villes allemandes ruiné par les bombardements alliés).Au total prés de 2000 milliards de $ de dégâts.
Les industries, les espaces agricoles sont ruiné.
b) L’avenir économique incertain.
Passage par une crise.
Sauf les Etats-Unisqui ressortent grandis de cette guerre ; ils deviennent les banquiers du monde. Il affirme leur 1er rend mondial (2/3 des ressources d’or sont à eux).
3) « Sortir de la guerre », le traumatisme.
a) Les séquelles de la guerre totale.
Une vraie culture de guerre s’est mise en place, les droits de l’homme sont bafoués. Les crimes de guerres sont très nombreux.
Les intellectuels s’interroge cetteguerre.
D’un point de vue politique, la droite n’est plus soutenue par la population. Au niveau international, les pays veulent aller en faveur des droits de l’homme.

b) Le procès de Nuremberg
Pourquoi Nuremberg ?
Nuremberg ville emblématique pour les nazis ( grandes réunions etc.)
 C’est symbolique pour les alliés.
Dans quel contexte est née l’idée de ce procès ? Qui jugent ?Quels sont les différents chefs d’accusation ? Quelle nouveauté ?
Comment ce procès est-il médiatisé ?
[Procès organisé pour marquer les esprits, quatre chefs d’accusation sont retenus contre les dirigeants nazis : crime contra la paix ; Plan concerté...
tracking img