Le mulesing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (499 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MULESING

Qu'est ce que le mulesing?
Les fermiers australiens procèdent à une opération barbare appelée «mulesing» qui consiste à leur coupé une grosse tranche de chair autour de la queue.Laine peut provenir d'un mouton, d'un agneau, une antilope Tibétaine. Elle peut être appelée «laine», «Mohair», «cashemere». Mais quelque soit son appellation tout type de laine cause du mal aux animauxdesquels elle a été retirée.
Exploitant plus de 100 millions de moutons misérables, l'Australie produit 30% de la laine utilisée à l'échelle mondiale.
Le mouton le plus commun en Australie est le«mérinos» , élevé spécialement pour sa peau plissée, ce qui veut dire plus de laine par animal. Cette surcharge de laine cause un affaissement de plusieurs moutons et même la mort à cause de la chaleurpendant les mois les plus chauds. Les replis accumulent de l'urine et de la moisissure. Attiré par la moisissure, les mouches pondent des œufs dans les replis de la peau et l'éclosion des asticots peutmanger le mouton vivant.
Pour prévenir cette attaque de mouches, les fermiers australiens procèdent à une opération barbare appelée «mulesing» en forçant les moutons à se coucher sur le dos, leurattachant les pattes à des barres métalliques et sans médicament contre la douleur. Ils leur coupent une grosse tranche autour de la queue. Ce procédé sert à empêcher les asticots de déposer leurs œufssur la surface lisse de tissu complètement à vif. Ironiquement cette région exposée se fait attaquer par les mouches avant que la plaie ne guérisse.

Y a t-il une solution à ce problème?
Oui, nouspourrions écrire au ministère de l'agriculture pour protester vigoureusement contre ces pratiques barbare de «mulesing»: Dire que nous n'achèterons plus de laine tant que cette pratique ne cessera pas.Envoyer une copie à l'association de fermiers NSW(NSW farmers association).
Contacter l'association vétérinaire Australienne (l'AVA) pour leur demander de condamner cette pratique cruelle....
tracking img