Le mur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecriture – thématique du mur, monologue

Un plateau vide. Une femme au milieu qui se tient immobile. Et une valise.

La femme : Dans une valise. Juste le nécessaire. Je suis partie sans riendire. Avant je faisais le mur, aujourd’hui j’ai dépassé le mur. A présent, vous voyez devant vous une femme mûre. Venez me toucher, je serai de glace. Venez me secouer, je serai de marbre.Franchissez-moi, je serai impassible.

(temps)

Quand j’étais môme, mon père m’amenait ici. J’étais alors une gosse aussi grande qu’un pou. On disait de moi que j’étais silencieuse, enfermée et fragile. C’étaitpeut-être vrai. Bref. Mon père me faisait monter sur ses épaules pour me faire voir ce qu’il y avait de l’autre côté du mur. Il voulait peut-être réveiller ma curiosité pour la vie, me faire voir denouveaux horizons. Mais moi, je n’ai jamais pu voir ce qu’il y avait de l’autre côté. Il était trop haut le mur et moi - trop petite. Je ne pouvais que toucher du bout des doigts son sommet. Et alors,la peur montait en moi. La peur d’être d’un coup éjectée de l’autre côté, la peur que mon père veuille se débarrasser de moi qui ne sers à rien, comme ça, en un seul jet.

Plus tard, alors que monpère n’arrêtait pas de répéter à tout le monde que j’étais bonne à rien, pareille à une ordure qu’on a laissé pourrir dans un coin, j’ai décidé de me rendre utile. Et j’ai fait le mur – de façontoujours aussi murée, sans rien dire.

Mais aujourd’hui c’est terminé. Aujourd’hui, fini avec le mur, je suis devenue moi-même une femme mûre. Et dans la valise, quelques morceaux éparpillés de monpassé, appartenant à la fille que j’étais. Quelques morceaux qu’ici je saurai reconstituer, grâce à cet être nouveau qui gicle en moi.

(temps)

Là haut, au mur, montée sur ses épaules, mon père medemandait toujours : « Et alors ? » et après un long silence répondait à ma place : « C’est ça la belle vie ma petite, c’est ce qui va nous arriver aussi. » Il m’a fallu du temps, beaucoup de temps,...
tracking img