Le mythe de faust

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10511 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mythe de Faust
"...Tout plaisir est suivi de souffrance..."
Le mythe de Faust est hors du commun. Tout d’abord, il est plutôt jeune face aux mythes antiques, puisqu’il date du XV°-XVI° siècle. Ensuite, parce que ce mythe est la figure même du récit populaire transcrit. Il est presque certain que ce " Faust " a existé. D’abord rumeur, puis légende, enfin récit. Ce personnage a hanté depuismaintenant cinq siècles l’imaginaire occidental. De plus, il va intégrer la quasi-totalité des arts à travers le monde (littérature, théâtre, peinture, musique, cinéma), figure inspiratrice, donc. Plus qu’un simple mythe populaire, Faust va traverser les différents mouvements artistiques et évoluer en fonction des courants.
Ce site a pour but de présenter la légende de Faust en distinguant lesdifférents témoignages de l'époque, mettre en valeur ses représentations artistiques les plus importantes et les plus influentes vis à vis de son évolution, présenter les artistes qui s'y sont confrontés (Goethe, Marlowe, Delacroix, Berlioz...). Parmi toutes ces variations, nous pourrons également distinguer les différentes interprétations du mythe du docteur le plus célèbre du monde, celui du pacteavec le démon.
I. Les trois étapes temporelles du mythe de Faust
II. Christopher Marlowe
III. Johann Wolfgang von Goethe
IV. Deux Faust (Dr Faust de Marlowe / Faust de Goethe)
V. La Damnation de Faust d'Hector Berlioz
Sources

I. La genèse d'un mythe

-Les origines
-Popularisation du mythe
-Les autres thèmes d'inspiration

Les origines
On suppose un Faust entre 1466 et1539, enAllemagne du Sud, dont le prénom oscille entre Johann et Georg. En effets, il existe des traces d’un certain Georg Faustus, né à Helmstadt. Il s’inscrit en 1483 à l’université d’Heidelberg, y reste pendant quatre ans et en sort instruit en médecine, astrologie et philosophie. Itinérant, il colportera son éducation à travers quelques villes. Il a certains humanistes contre lui mais des personneshaut-placées le protègent (dont l’évêque de Bamberg et la famille Van Mutten, ainsi que des personnes influentes à Erfurt et Wurzbarg). Un ancien étudiant d’ Heidelberg devenu prélat et un peu magicien, semble-t-il, fait allusion à un prétendu : " Magister Georgius sabellicus faustus junior, fons necromenticum, astrologus, magus secondus ", soit littéralement : " Georgius Faustus Sabellicus le jeune,chef de nécromancie, astrologue et magicien de seconde catégorie ". En 1513, un humaniste signale l’arrivée à Erfurt d’un chiromancien, Georg Faustus, qu’il décrit comme " un simple vantard, imbécile qui déblattère dans une auberge et qui ne convainc que des ignorants ". Ce Faustus sera expulsé d’Ingolstadt où il est qualifié de " blasphémateur et pédant ". Enfin, en 1532, les dernières tracesconnues à ce jour viennent des autorités de Nuremberg qui auraient refusé un sauf-conduit au " Docteur Faustus, grand sodomite et nécromant ".
D’autre part, beaucoup d’anecdotes circulent à cette époque, qui augmentent les rumeurs, concentrées sur ce seul et unique nom que celui de " Faustus ". Le mythe est en train de naître. Il se transmet oralement, il se densifie, jusqu’à ce qu’une personnedécide de lui attribuer une pseudo-biographie.

Popularisation du mythe
En 1580, ou en 1587 (les affirmations divergent) paraît donc une biographie de Faust, le Faustbuch ou le Volksbuch (soit le " Livre de Faust " ou le " Livre populaire ") ou bien encore L’Histoire de la vie condamnable et de la mort méritée du Docteur Faust écrite par un anonyme (probablement luthérien), un certain P.F. qui luisuppose un pacte avec l’Enfer, dont le représentant est le démon Méphistophélès. Faust est un être érudit. Il subira une mort exemplaire et terrible après vingt-quatre ans de plaisirs et d’aventures.
Cette biographie est en prose, recueil d’anecdotes et de facéties. Elle possède une intrigue intellectuelle pour donner un ensemble qui mêle le goût populaire à une atmosphère d’inquiétude. Le...
tracking img