Le mythe de sisyphe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment rendre compte d'un spectacle théâtral ?
Une autre façon de réaliser cette tâche (Académie Dijon).
Représentation virtuelle, le texte de théâtre, comme un scénario de cinéma, peut être analysé en tant que tel, dans sa permanence, avec ses spécificités (les didascalies, par exemple). Une page spécifique envisage cette tâche.
Ce que nous proposons ici vise à mettre des mots sur unspectacle vivant, unique en chacune de ses représentations, au cours duquel il est impossible de revenir en arrière et dont le texte seul ne peut pas véritablement rendre compte.
1. Circonstances de communication

1.1. Signalement

De la même façon qu'on signale un livre par ses références bibliographiques, chaque spectacle est identifié par quelques informations conventionnelles:
• les donnéesprécises de la représentation : nom de la salle, date, heure et durée du spectacle, organisateur, nom du metteur en scène, de la troupe;
• les circonstances de la représentation : avant-première, première...éventuellement le nom des principaux acteurs ou de tel scénographe, musicien remarquable;
• quand c'est possible, les références du texte : nom de l'auteur, titre;
• le genrethéâtral ou le style (tragédie antique, baroque, commedia dell'arte, théâtre élisabéthain, classique français, romantique, symboliste, farce, satire, absurde...) .
• S'agit-il d'une création individuelle ou collective ? S'il ne s'agit pas d'une création, on cherche aussi, quand il y a lieu, les références de l'édition originale ou de la première représentation. S'agit-il plutôt d'une réécriture,d'une adaptation, d'une transposition ?

1.2. Contexte

Considérez aussi les annexes de la représentation : contexte, présentation, animations éventuelles, affichage, promotion, activités connexes, suivi... L'accueil des critiques (propos d'après-spectacle, articles de presse, ...)
• La représentation cherche-t-elle à privilégier le divertissement (texte ou esthétique des corps, desdécors, de la musique...)
• Fait-elle appel à la sensibilité, cherche-t-elle surtout à émouvoir ?
• La représentation vise-t-elle essentiellement à faire réfléchir, à persuader?
La réponse à ces questions permettra de situer la représentation dans un genre: boulevard, farce, théâtre d'action (scolaire, thérapeutique, social, dialectal) et / ou un style (poétique, surréaliste, symboliste).1.3. Contact avec le public

Plus qu'au cinéma, chaque représentation est unique et les comédiens doivent harponner le spectateur sans pouvoir se permettre de "recommencer une prise".
• Comment s'y prennent-ils, eux qui travaillent "sans filet" pour captiver les spectateurs ?
• Comment ces derniers répondent-ils ?
• Y a-t-il décalage ou harmonie entre les attentes des acteurs etdu public ?
2. Dramaturgie
Le dramaturge transpose un texte (à lire = représentation mentale, virtuelle) en une représentation scénique, un spectacle concret.

2.1. Scénographie

Le sens n'apparaît pas uniquement à partir de ce qui sort de la bouche des personnages. Toute la scénographie, toute la mise en scène est parlante. Le choix d'une scénographie fait de chaque mise en scène une œuvreunique. Avant même qu'une parole soit prononcée, l'espace théâtral fournit des informations. Il parle à qui sait le regarder. Que dit-il ?
• Comment est organisé le lieu du spectacle (place des spectateurs, des acteurs,...) ? Certaines dispositions sont typiques (à l'italienne, à l'antique, à l'élisabéthaine, en annulaire, en éperon, en rond...) Chaque disposition a des avantages et desinconvénients.
• Comment se présente le plateau (surface de jeu) ? Observez le décor de la représentation ?
• Quelle place occupent les personnages sur la surface de jeu à quelques moments importants de la représentation ?

2.2. Rapport au réel

• Où se situe la représentation entre les deux pôles de la dramaturgie: illusion - allusion ? Quel en est le résultat ?
• Les...
tracking img