Le mythe de l'enfer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mythe de l’enfer et de la descente aux enfers
Mythe : Récit transmis par la tradition qui fournit une explication aux questions sur l’homme, sur le monde.
I. Caractéristiques des enfers
a. L’enfer dans la mythologie Grec
Dans la mythologie Grec, l’enfer est en faite le royaume d’Hadès (Dieu des enfers) où les âmes reçoivent leur jugement. Le royaume des morts et celui des vivants estséparée par un fleuve : Le Stix, où vogue le Charon. Les âmes qui n’avaient pas de quoi payer le Charon étaient condamnées à errer entre les deux mondes pour une durée de cent ans. Les autres passaient la porte du monde des morts, gardée par un chien à trois têtes, Cerbère.
D’après Homère, le royaume des morts est divisé en trois types de séjours :

Le Tartare : C’est l’endroit le plus bas dumonde souterrain. Ceux qui ont péché durant leur vie (notamment envers les dieux) sont condamnés à y subir des châtiments éternels.
Exemples : - Le supplice de Tantale : Dans l'Odyssée, Homère raconte qu'il est placé au milieu d'un fleuve et sous des arbres fruitiers, mais le cours du fleuve s'assèche quand il se penche pour en boire, et le vent éloigne les branches de l'arbre quand il tend lamain pour en attraper les fruits.
- Lors de sa visite aux enfers, Ulysse rencontre Achille, héros de la guerre de Troie et lui dit Dans l'Odyssée, Homère raconte qu'il est placé au milieu d'un fleuve et sous des arbres fruitiers, mais le cours du fleuve s'assèche quand il se penche pour en boire, et le vent éloigne les branches de l'arbre quand il tend la main pour en attraper les fruits.
LesChamps Elysées : Lieux des biens-vivants où quelques élus comme Ménélas ont accès après leur vie pour jouir d'une béatitude éternelle. Néanmoins, tous les héros n'y sont pas admis puisque Ulysse rencontre l’âme d'Achille dans le Tartare.
Le Champs d’Asphodèle : C’est la région la plus proche de la surface dans laquelle les âmes dont les corps n'ont pas été enterrés selon les rites doivent errerpendant une période de cent ans.

b. L’enfer chrétien
C’est une vision de l’enfer qui apparait dès le Moyen Age, mais il est peu question de la bible et empreinte encore beaucoup de similitude à l’enfer antique à l’exception du « dirigeant ». En effet, ce n’est plus Hadès mais Satan qui s’occupe du sort des damnés et ce n’est plus aux Tartare mais au purgatoire, lieu de purgation des fautes. Ondistingue alors nettement le Paradis où vont les élus.
Les représentations littéraires ou picturales de l’enfer chrétien reprennent bien des éléments de la tradition antique des enfers, y compris le motif de la descente aux enfers du héros symbolique : On peut citer Rabelais avec son héros Pantagruel, Dante qui effectue sa propre expérience de la descente aux enfers dans la Divine Comédie.II. Pourquoi descend-on aux Enfer ?
Catabase=Motif récurrent dans les épopées Grecs, traitant de la descente d’un héros dans le monde des enfers.
Exemples Dans l’Odyssée, Ulysse fait une descente aux enfers pour trouver l’âme du devin Tirésias, afin de lui demander comment retrouver sa terre, Ithaque. Il fait ainsi un véritable tableau des enfers où il présente le sort des damnés.
Dans lesaventures de Télémaque, Fénelon fait descendre son héros aux enfers, pour qu’il retrouve son père. A la base, Fénelon imagine ce récit pour son élève le duc de Bourgogne. Elle s’inspire du livre IV de l’Odyssée et a une visée éducative : Détourner le duc de l’exemple des mauvais rois, esclaves de leur mollesse, de leur gout de la gloire ou des richesses. Il fait une esquisse de ce que doit être le roiidéal, c’est-à-dire, avoir une lourde responsabilité, le sens des devoirs et l’exigence de la vertu.
Chez Virgile, au livre VI de l'Énéide, le héros Énée descend aux Enfers, accompagné de la Sibylle de Cumes pour y consulter son père Anchise. Virgile, auteur du premier siècle, veut faire une épopée à l’image de l’Odyssée pour représenter la grandeur de Rome.
James Joyce dans Ulysse présente...
tracking img