Le mythe d'er

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mythe d'Er

« ...Et c'est ainsi, Glaucon, que le mythe a été sauvé de l'oubli et ne s'est point perdu. Il peut, si nous y ajoutons foi, nous sauver nous-mêmes. »
La République, X.

Dans quel dialogue ce mythe est-il raconté ?
Le mythe d'Er figure dans le livre X de La République de Platon. Il constitue la dernière partie de cette ouvrage.
« La République »
C'est un dialogue en dixlivres de Platon, dont le but est de définir la justice chez l'homme. Pour ce faire, Socrate est amené à décrire la cité modèle et le gouvernement idéal.
Platon fait preuve d'originalité car il conçoit l'équilibre social à l'image de l'équilibre individuel. L'âme se compose de trois éléments : le désir sensuel, le coeur (vouloir) et la raison. La sagesse résulte d'un équilibre entre ces troisfonctions. De la même manière la société est exemplaire et équilibrée lorsque l'armée, le commerce et la direction politique sont hiérarchisés. La justice est l'ordre et l'équilibre hiérarchiques régnant dans l'âme comme dans la cité. « ...il y a dans l'âme de l'individu les mêmes parties et en même nombre que dans l'État » (La République, IV, 441 c).
La cité doit également comporter trois classes decitoyens (artisans, guerriers, magistrats) correspondant aux trois parties de l'âme.
On peut donc dire que l'État juste correspond à l'homme en plus grand. La république idéale nécessite la séparation et l'équilibre de ces trois éléments. Il faut séparer pour mieux discerner.
À la tête de cette cité modèle, Platon met des philosophes, les « philosophes-rois », car, ayant le pouvoir et la sagesseentre leurs mains, ils sont capables de gouverner justement. L'aristocratie est le meilleur gouvernement pour Platon. Le philosophe doit réformer la politique afin que règne la justice dans la cité. De plus, comme nous le verrons plus tard, les hommes ne sont en général pas capables de faire un bon choix par eux-mêmes. Ils doivent s'adresser au philosophe qui, en morale comme en politique, estseul capable de diriger la foule.
Le mythe d'Er le Pamphylien
À la fin du livre X de La République, Platon nous expose un mythe sur le voyage de l'âme après la mort et le choix des genres de vie. Ce mythe témoigne des croyances mystiques de l'enseignement de Socrate.
Le témoignage d'Er est un mythe eschatologique, il traite du jugement dernier. C'est un mythe qui, par le biais d'un témoignaged'expérience aux frontières de la mort1, traite du devenir de l'âme par-delà la mort et avant la vie. On assiste à la vie de l'âme immortelle lorsqu'elle est dépourvue d'un corps.
Résumé
Tué sur un champ de bataille, Er revient à la vie douze jours après sa mort et raconte à ses compagnons le voyage de son âme dans l'au-delà après qu'elle a été séparée de son corps. Après la mort, les jugesdirigent les âmes des justes vers une route qui conduit au ciel, et les âmes des criminels vers une route qui descend vers la terre. Chaque âme passe mille ans en haut ou en bas, puis revient dans une prairie d'où on peut voir les ouvertures en direction du ciel et de la terre. Du sol surgissent des âmes plaintives et poussiéreuses, du ciel descendent des âmes claires et ravies de leur séjour. Les âmespeuvent communiquer. Elles séjournent sept jours dans cette prairie puis se rendent à l'endroit où s'opère le choix de vie. Chacune d'elles a le choix entre un très grand nombre de vies. Malheureusement, la plupart des âmes ne sont guidées dans leur choix que par les habitudes de leur vie antérieure. Ceux qui viennent du ciel se précipitent sans discernement et ceux qui viennent de la terre, ceuxqui ont souffert et vu souffrir, mettent plus de temps à faire leur choix et choisissent mieux. Le premier qui choisit se précipite sans réfléchir sur une vie de tyran mais il se lamente d'avoir opté pour celle-ci car son chemin sera parsemé d'horreurs.
Les âmes sont ensuite conduites vers la plaine du Léthé, obligées de boire l'eau du fleuve, elles oublient ainsi leur vie passée et retournent...
tracking img