Le mythe d'oedipe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (415 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mythe d’Œdipe

Jean Cocteau, auteur ayant œuvré dans la période de l’entre-deux guerres, fut reconnu pour ses adaptations d’anciens contes. Dans La machine infernale, l’un de ses ouvrages,publié en 1934, il réécrit, à sa manière, l’histoire d’Œdipe, originalement écrite par Sophocle. Dans le présent roman, le personnage principal est approché comme étant une « machine infernale » (d’où letitre), qui serait l’illustration parfaite de « l’anéantissement mathématique d’un mortel ». En effet, dès le début du récit, Œdipe se dirige vers son autodestruction en voulant à tout prix connaîtreses origines ainsi qu’en se faisant du mal, de manière volontaire.

Sujet : La métaphore de la machine infernale illustre « l’anéantissement mathématique d’un mortel. »

1. Le personnage sedirige involontairement vers son propre malheur.
1.1. Dès le début de la pièce, il cherche à connaître ses origines.
1.1.1. Le plus il s’approche de la vérité, le plus clairement ilréalise qu’il
est un monstre.
1.1.2. Il sait qu’il a tué un homme, mais en ignore son identité. Il cherche
donc à la connaître.
1.2. Au tout début,il prend la décision d’aller affronter la Sphinx
1.2.1. Tout en sachant qu’elle pourrait le tuer, il tente tout de même sa
chance, se considérant érudit.1.2.2. La Sphinx le met en garde contre son avenir, mais il décide de faire
à sa tête, malgré tout.

2. Une fois la vérité découverte, il veut se détruire de manièrevolontaire.
2.1. Il se fait du mal au niveau physique.
2.1.1. « Qu’on me chasse, qu’on m’achève, qu’on me lapide, qu’on
abatte la bête immonde. »
2.1.2. Ilse crève les yeux pour ne plus voir et pour que ses actes ne
soient plus vus par les autres.
2.2. Il décide de vivre avec les gestes qu’il a posés plutôt que d’en finir et...
tracking img