Le naturalisme dans bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE NATURALISME

Se souvenir qu’au XIXème, on appelle naturalistes les savants spécialistes des sciences de la nature (botanique, zoologie, minéralogie)
Décrire le réel, expliquer le réel
Description exacte et scientifique des milieux sociaux
L’art : expression de la vie sous tous ses modes et à tous ses degrés ; son but unique : reproduire la nature
Maupassant appartientau groupe naturaliste qui se réunit à Médan, chez Zola.
Citation de Zola :
"Nous cherchons les causes du mal social ; nous faisons l'anatomie des choses et des individus pour expliquer les détraquements qui se produisent dans la société et dans l'homme... Notre vertu n'est plus dans les mots mais dans les faits."
[Donc : pas de héros surhumains, pas d’aventures hors du commun ou tropexceptionnelles, pas de beau mensonge et d’idéalisation des sentiments]

LES PRINCIPES LITTERAIRES DU NATURALISME
 
I – Le roman naturaliste intègre l'histoire des personnages dans le cours général de l'histoire contemporaine
C'est déjà le cas du roman réaliste.

II- Le roman naturaliste n'exclut la description d'aucune classe sociale, d'aucun milieu
Naturalisme : intérêt pour le prolétariat,émergence du capitalisme industriel et organisation croissante de la classe ouvrière.

III- Le roman naturaliste est un roman sérieux par sa mission, par sa méthode.
La mission du roman est d'ordre pédagogique : il transmet un certain savoir notamment social, historique, il "force à penser". (Maupassant).
Il n'a pas fondamentalement pour but de divertir le lecteur, mais de lui renvoyer un refletsignifiant de la réalité.
Sur le plan de la méthode, le romancier doit donner au lecteur des garanties d'objectivité. Le travail de l'écrivain repose souvent sur une documentation préalable.
La référence constante à divers modèles scientifiques vise à fonder et garantir ce sérieux méthodologique. Avec les naturalistes, la référence scientifique passe de l'histoire aux sciences naturelles. Zolaconstruit ses personnages comme des illustrations des théories modernes de l'hérédité et de la sélection des espèces : il voit volontiers dans le destin individuel la manifestation de déterminismes biologiques.
 
IV – Sur le plan de la technique littéraire, le roman naturaliste soumet le texte à l'impératif de la vraisemblance :
  -          description minutieuse du réel-          cohérence chronologique et logique du récit
-          effacement du narrateur : le personnage est délégué de manière à rendre plus naturelle la perception du réel
(focalisation interne)
-          refus de l'idéalisation du personnage, refus du romanesque.

LE NATURALISME CHEZ MAUPASSANT

La conception du roman selon Maupassant

Citation de Maupassant dans la préface dePierre et Jean:
À propos du romancier : « Son but n'est pas de nous raconter une histoire, de nous amuser ou de nous attendrir, mais de nous forcer à penser, à comprendre, le sens caché des événements... c'est [sa] vision personnelle du monde qu'il cherche à nous communiquer en la reproduisant dans un livre. Pour nous émouvoir, comme il l'a été lui-même par le spectacle de la vie, il doit lereproduire devant nos yeux avec une scrupuleuse vraisemblance. »

Dans Une Vie, les différentes étapes du parcours de Jeanne sont facilement repérables et la vision pessimiste du monde ainsi que la faillite de l'amour, caractéristiques de la pensée flaubertienne, sont omniprésents dans le roman : la fidélité conjugale n'existe pas, l'amour est un leurre et se résume au plaisir sensuel, la religioncautionne le vice et la violence, Paul est un enfant peu tendre avec sa mère, et les rêves ne se réalisent jamais. Maupassant informe alors le lecteur uniquement sur les éléments concernant Jeanne. Il n'aborde donc pas le contexte historique et politique de l'époque. De plus, Maupassant insiste sur l'inaction et l'immobilisme de Jeanne et il présente très précisément, au début du...
tracking img