Le nazisme est -il le plus extrème des fascismes ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1588 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les hommes peuvent se distinguer selon qu’ils sont forts ou faible ; les premiers constituent « la race des seigneurs », les « Aryens » faite pour dominer, diriger la « race des faibles ». Cette citation extraite d’un article sur le nazisme illustre la volonté d’Hitler d’aider le peuple allemand à se relever de l’humiliation du traité de Versailles (le Diktat) à l’issue de la première GuerreMondiale. En effet, après les crises économiques et sociales des années 20 et 30 l’Allemagne est plongée dans le chaos et la pauvreté. Adolf Hitler convainc les Allemands qu’il les sortirait de la crise et redorerait le blason de l’Allemagne. C’est en partie grâce à sa propagande électorale qu’il est élu chancelier le 30 janvier 1933. Dès 1920 Hitler développe le NSDAP (le partinational-socialiste des travailleurs allemands) qui devient, à l’arrivée de son créateur au poste de chancelier, la seule force de pouvoir autorisée dans l’Allemagne nazie. En 1925 le NSDAP devient le parti nazi (du mot allemand « Nationalsozialismus», national-socialisme) et est instauré en Allemagne de 1933 à 1945. Le nazisme est élaboré et exposé par Adolf Hitler dans son livre autobiographique « Mein Kampf »(Mon Combat) publié en 1923 et appliqué dès 1934. Ce parti politique s’appuie sur des théories politiques qui proposent des moyens pour faire de l’Allemagne un pays neuf ne contenant que ce qu’il pensait être le meilleur. Ce parti national-socialiste ouvrier s’oppose au marxisme, à l'individualisme, au libéralisme, au pacifisme, au capitalisme, ainsi qu'au système parlementaire démocratique.C’est un totalitarisme politique qui s’inspire du fascisme italien. Ce régime est puissamment relayé par des outils de propagande. Cette idéologie soutient le nationalisme allemand, le groupe au détriment de l’individu et le culte fanatique du « Führer » (le guide). Le nazisme est devenu le plus extrême des fascismes par l’emballement du système.Le NSDAP a dans son programme quatre axes principaux présentés dans le livre « Mein Kampf » d’Hitler. Sous le nazisme les droits de l’homme ne sont pas respectés, l’inégalité est valorisée et la liberté n’existe plus. Le nazisme utilise la théorie du Darwinisme social pour nier la compassion vis-à-vis des faibles.Le Darwinisme social préconise de valoriser les comportements qui sont l'expression de la lutte pour l’existence et qui favorisent la survie des plus aptes et éliminent les moins aptes. Sur ce modèle le nazisme créé une « race des seigneurs » : les Aryens (allemands). L’appartenance à cette race est définie par le sang et l’apparence. En effet, sue l’affiche de la Hitlerjugend datant de 1937, unjeune allemand blond aux yeux bleu regarde vers l’Est. Malgré sont jeune âge il a déjà un visage carnassier et sur de lui : c’est l’exemple même du parfait Aryen. Les nazis établissent une hiérarchie des races en plaçant les Aryens au sommet de l’évolution. Ainsi, un Aryen équivaut à 10 Norvégiens car ils seraient issus de la race aryenne; puis un Aryens équivaut à 50 Français et à 10 000 Russes,la pyramide continue ainsi mais exclut les Juifs. En effet, d’après les « Aryens » les Juifs sont une race « nuisible », à exterminer. C’est pour cela qu’ils n’apparaissent pas dans la pyramide. Ce classement fait partie de la théorie du pangermanisme. Celui-ci consiste à regrouper les Aryens dans un seul état, le « Reich », par la guerre. Ensuite, pour pouvoir créer ce « Reich », les Allemandsont besoin d’un espace vital. Le peuple allemand demande dans l’extrait du programme du NSDAP « de la terre et des colonies pour nourrir notre peuple et résorber notre surpopulation. ». Pour obtenir ces terres et de la main d’œuvre soumise l’Allemagne se tourne vers l’Autriche, la Pologne et la Russie. En effet, sur la carte postale datant du 13 mars 1938 l’Allemagne a déjà acquis une partie de...
tracking img