Le neveu de wittgenstein

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Neveu De Wittgenstein



Prenez un texte, donnez-lui la voix d’un grand comédien tel que Serge Merlin, dans un décor sobre, et vous obtenez… un exemple de pièce émouvante et amusante.J’avoue avoir été un moment sceptique quant à la mise en scène. Dans une pièce, le texte est rarement suffisant pour capter l’attention du public pendant environ deux heures, mais dés que les premièresphrases eurent été égrenées, je ne m’en fis plus autant.

Tout d’abord, le texte est bien plus présent qu’on ne le pense. Il s’agit d’un récit aussi drôle que puissant, où l’auteur se met en scènelui-même. Les mots tracent le portrait d’un grand malade, d’un original peut-être un peu hypocondriaque ou alors très malchanceux… mais c’est aussi une très émouvante histoire d’amitié. On ne s’attendpas à s’amuser autant en sachant que le principal lieu du récit est un hôpital viennois, où l’amitié survit aux malades qui emplissent les chambres. Une amitié d’autant plus difficile que les deuxhommes sont chacun dans un pavillon différent ; Thomas Bernhard, l’auteur est au pavillon de pneumologie et son ami Paul Wittgenstein en psychiatrie. Le texte mêle des considérations de toutes sortes surla vie, la mort, la maladie, l’amitié, et Thomas Bernhard a su doser habilement le sarcasme et des pensées profondes.

Dans un récit mettant en scène des personnages si attachants, on s’attend enfinà un « tout est bien qui finit bien », tous espèrent une amitié à jamais perpétuée par les années, jusqu’à la mort de l’auteur.

Mais seulement, dans ce texte, Bernhard nous montre également que lamort est plus forte que l’amitié, puisqu’elle sépare les deux amis avant même d’emporter Paul.

Serge Merlin nous conte ce récit et il y met tellement d’émotion qu’on ne peut que l’écouterattentivement, non sans verser quelques larmes au passage (dans mon cas). Heureusement, il nous divertit par des anecdotes décalées, des phrases bien tournées, et rien que de voir son visage s’éclairer...
tracking img