Le nouveau roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Envoyé par Joëlle.

LE NOUVEAU ROMAN

1. Le contexte
1. 1)Quelques précurseurs
Succession de ruptures affirmées.
Filiation avec des auteurs du passé. Flaubert, romanciers russes et anglais, Proust, Joie, Virginia Woolf, Kafka, Faulkner, Steinbeck, Hemingway.
2)L’école de Minuit
Conjonction d’auteurs qui se sont retrouvés chez un éditeur : Jérome Lindon des éditions deMinuit .
Pinget, Robbe-Grillet, Butor, Claude Simon, Sarraute, Duras, Ollier, Klossowski et Ricardou. Ce n’est pas une école littéraire au sens strict ; ce groupe ne s’est jamais reconnu de chef de file. Pas de manifeste. Un très grand individualisme de chacun de ces écrivains.
Le roman se prête difficilement à une théorisation stricte.
3) Les revues
Le roman réaliste voulait faire concurrenceà l’état civil : personnages facilement représentables, récit se déroulant selon les lois de la chronologie, espace signifiant. Le nouveau roman ne croit plus aux personnages. L’intrigue linéaire est abandonnée au profit d’une construction réglée comme une partition musicale.
Le sens du monde a disparu. Après la 2ème guerre mondiale, les atrocités découvertes, l’éclatement de l’histoire, on nepeut plus proposer de système clair, cohérent et optimiste. Un sens existe mais le narrateur ne guide pas le lecteur, il l’égare dans un labyrinthe. Le nouveau roman refuse l’engagement politique, philosophique (contre l’engagement sartrien).
Années 1953-1958 : Nouveau roman. Le mouvement est précédé par Nathalie Sarraute en 1939 avec Tropismes.

2.Le personnage
1) la fin du héros romanesquePour un Nouveau Roman , Robbe-Grillet 1957. Il s’intéresse à quelques notions périmées : il oppose la conception traditionnelle à l’approche moderne. C’est la fin du héros romanesque (cf.Nathalie Sarraute L’ère du soupçon, 1936). Le héros du Nouveau Roman a perdu ses racines, ses ancêtres, un milieu, des biens, un visage, un caractère, un nom.

2) La solitude du héros
Le héros romanesque a de ladensité, de l’épaisseur. Celui du nouveau du nouveau roman perd cela (précurseurs : Fabrice del Dongo, Fredéric Moreau ; personnages en creux).Les personnages ne sont plus des êtres conquérants ; ils laissent la place aux forces qui les dépassent. Les héros y gagnent en sensibilité mais le monde qui les entoure leur est de plus en plus étranger. Le personnage s’isole totalement ; il est coupé dumonde, des êtres qui l’entourent, voire de lui-même.
3)Un héros sans nom
Le nouveau roman aime les pures lettres : l’anonymat est poussé jusqu’à ses limites (exemple dans L’année dernière à Marienbad X et dans Le procès de Kafka K .).Anonymes, pronoms personnels chez Sarraute. Quand un personnage a un prénom il est banal ; ex :Chauvin dans Modérato Cantabile.
4) Les limites de l’analysepsychologique
Influence de la linguistique et du structuralisme.
5) Faut-il évacuer le personnage ?
Déplacement du centre d’intérêt. Il est difficile pour le lecteur de s’identifier au personnage. L’aventure des mots a remplacé celle du personnage.

3. La relation au réel
1)L’importance des objets et des choses
La description des objets et des choses est très importante. Les objets et les chosessont même plus importants que le personnage. Les descriptions occupent une très grande place. Les objets prennent leur poids d’existence. On a pas une vision interprétative : le réel est là, simple. « L’homme regarde le monde et le monde ne le regarde pas. » Ricardou. Opacité du réel. Distance du narrateur.
2)La thématique du regard
L’objet s’offre au regard mais le regard est un regard quieffleure ; parfois un regard technique. Mais le regard est omniprésent. « Ecole du regard ». Barthes Les objets sont indépendants. L’homme a perdu du poids au profit des objets. Le Nouveau Roman a eu très vite la réputation de faire une littérature objective. Il a été comparé à la nature morte en peinture. L’objectivité est telle qu’elle en devient étrange. « Machine à désorienter la vision. »...
tracking img