Le palmier dattier: diagnostic de la situation actuelle et voies d'amélioration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ROYAUME DU MAROC ---------MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DU DEVELOPPEMENT RURAL ET DES PECHES MARITIMES ---------OFFICE REGIONAL DE MISE EN VALEUR AGRICOLE DE OUARZAZATE

Le palmier dattier: Diagnostic de la situation actuelle et Voies d’amélioration
Cas de la palmeraie de Fezouata à Zagora au Maroc

Mr. Ali ZAHRI, ingénieur agro-économiste DRA Meknès Tafilalet E-mail : alizahri2004@yahoo.frSite web : http://zahri-ali.c.la/

1997
0

SOMMAIRE
Page RESUME INTRODUCTION GENERALE Chap I: PRESENTATION GENERALE DE LA ZONE D’ETUDE 1. Introduction 2. Situation géographique 3. Cadre administratif 4. Climat 4.1. Les précipitations 4.2. Les températures 5. Population 5.1. Historique 5.2. Densité de la population Chap II: METHODE D’APPROCHE 1. Base de données et méthode d’échantillonnage1.1. Méthode d’échantillonnage a - Choix de la zone b - Collecte de données 1.2. Base de données 2. Méthodes d’analyse Chap III: PRATIQUES CULTURALES DU PALMIER DATTIER 1. Caractérisation des pratiques culturales 1.1. Travail du sol 1.2. Fertilisation 1.3. Irrigation 1.4. Entretien des plantations 1.5. Pollinisation 1.6. Maturation 1.7. Récolte 1.8. Conditionnement Chap IV: PRODUCTION, CONSOMMATIONET COMMERCIALISATION DES DATTES 1. Production dattière 2. Consommation des dattes 2.1. Consommation familiale 2.2. Consommation du bétail 2.3. Commercialisation des dattes Chap V: COUTS ET MARGES DE PRODUCTION 1. Installation 2. Coût de production 2.1. Analyse du coût de production par opération 3. Rentabilité du palmier dattier 3.1. Prix de vente 3.2. Marges brutes CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 55 5 7 7 1 2 2 2 3 3 3

8 8 8 9 9 10 10 10

12 16 16 18 19

21 21 22 24 25 26 28

1

INTRODUCTION GENERALE
Au Maroc, les zones phoénicicoles comptent onzes provinces dont les principales sont: Ouarzazate, Tata, Tiznit, Guelmim et Figuig. Les zones situées au Sud et au Sud-Est du pays, couvrent une superficie totale de 471.000 Km2 représentant les deux triers du territoire national. Avecune production annuelle qui se situait autour de 100.000 tonnes de dattes en 1959, les palmeraies occupaient la troisième place dans la production fruitière du pays, après les agrumes et les olives (MARA, 1959). Vingt ans plus tard, le Maroc ne produit plus que 40.000 tonnes, occupant ainsi la douzième place internationale. Le rendement mondiale moyen est d’environ 33 Kg/arbre. Il est de 73 Kg enEgypte, 100 aux USA, 30 en Tunisie contre 33 au Maroc. Ces chiffres traduisent une nette régression des palmeraies au Maroc et à Ouarzazate en particulier. Actuellement, à côté de ce recul, on assiste à un bouleversement des schémas traditionnels d’utilisation et d’organisation du système oasien de la palmeraie surtout avec l’accroissement de la population. Devant une telle situation sans cessechangeante, il est impératif de chercher à valoriser la production agricole en générale et les dattes en particulier et ce par le diagnostic générale de la filière phoénicicole et l’organisation de son circuit de commercialisation afin d’écouler la production dans les meilleures conditions. D’où l’importance de l’étude qui a pour objectif de : Dresser un diagnostic sur l’état actuel de la filièrephoénicicole dans la région. - Evaluer le coût de production et la rentabilité des dattes. - Etudier les problèmes intrinsèques de la filière (pratiques culturales...etc) - Diagnostiquer l’état actuel des circuits de commercialisation et l’opportunité de l’organisation professionnelle.

Cette étude qui se veut une contribution à une meilleure connaissance de l’économie phoènicicole dans la régionest justifiée par l’importance de la filière dattière de point de vue stratégique et la place occupée par le palmier dattier dans l’économie de la région. La datte représente l’élément moteur de l’intégration de l’exploitation agricole locale à l’économie marchande. Elle constitue en effet, le principal facteur de monétarisation et continu à générer des revenus importants aux populations des...
tracking img