Le paludisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1384 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le paludisme

Définition : - Le paludisme est l’une des maladies infectieuses les plus fréquentes. Il constitue un important problème de santé publique dans le monde et tue environ un million de personnes chaque année. La moitié de la population mondiale vit dans des régions où le risque existe de contracter le paludisme suite à des piqûres de moustiques infectés. Le paludisme, appelé aussimalaria, est  est une parasitose due à un protozoaire transmit par la piqure de la femelle d’un moustique, L‘Anophèle. . Le Plasmodium qui cause le paludisme n'est ni un virus ni une bactérie, c'est un parasite formé d'une cellule unique qui se multiplie dans les globules rouges des humains ainsi que dans l'intestin des moustiques. Quand la femelle pique un individu infecté pour s'alimenter, desformes mâles et femelles du parasite sont ingérés avec le sang humain. Par la suite ils se rencontrent et copulent dans l'intestin du moustique, à la suite de quoi des formes infectantes sont transmises à un autre humain lorsque le moustique le pique pour se nourrir . Celle-ci provoque des fièvres intermittentes.


Situation épidémiologique : Le paludisme pose aujourd’hui un problème de santépublique dans plus de 90 pays représentant au total quelques 2.4 milliard de personne, soit 40% de la population mondiale. L’incidence mondiale de la maladie est estimé 300-500 millions de cas clinique par année. Plus de 90% de tous les cas de paludisme surviennent en Afrique subsaharienne. La mortalité du au paludisme est évalué a 1 million de mort par an. Une grande majorité de ces décèssurviennent chez des jeunes enfants en Afrique, notamment dans des zones rurales reculés et très mal desservies en service de santé. Les autres groupes à haut risque sont les femmes enceintes, les voyageurs non immunisés, les refugiés les personnes placés et les ouvriers agricoles arrivant dans des zones d’endémie. Avec 300 à 500 millions de malades et 1.5 à 2.7 millions de décès par an, le paludismedemeure la parasitose tropicale la plus importante.

Facteurs : L’aggravation actuelle du risque lié à cette maladie résulte de changements dans l’utilisation des terres, et a des activités telles que la construction de routes, l’exploitation minière, forestière et les projets d’agricultures et d’irrigation, particulièrement dans des zones « vierges » tel que l’Amazonie et l’Asie du sud-est d’autrefacteur favorisant cette propagation sont le changement climatique mondiale, la dégradation des services sanitaires, les conflits armées et les déplacements massifs des populations l’apparition de souches multi-résistantes

Mode de transmission et cause : Vous ne pouvez contracter le paludisme que si vous êtes piqué par un moustique infecté ou si vous recevez une transfusion sanguined'une personne infectée. 
Le paludisme peut être transmis de la mère au fœtus pendant la grossesse.
Les moustiques qui transmettent le Plasmodium le contractent en piquant une personne ou un animal infecté.
Le parasite subit ensuite diverses transformations lui permettant d'infecter la prochaine créature piquée par le moustique. Lorsque vous le contractez, il se multiplie dans le foie et setransforme encore, se tenant prêt à infecter le prochain moustique qui vous pique. Il pénètre ensuite dans la circulation sanguine et envahit les globules rouges. Les globules rouges infectés finissent par éclater, ce qui a pour effet d'envoyer les parasites partout dans l'organisme et de causer les symptômes du paludisme.
Le paludisme partage notre vie depuis si longtemps qu'il est parvenu àmodifier nos gènes. La raison pour laquelle de nombreuses personnes d'origine africaine souffrent d'anémie hémolytique drépanocytaire est que le gène qui la provoque confère également une certaine immunité au paludisme. Par conséquent, en Afrique, les personnes dotées d'un gène de drépanocytose ont plus de chance de survivre et d'avoir des enfants. Il en va de même pour la thalassémie, maladie...
tracking img