Le panasse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (357 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Théophile Gautier, l'un des plus fervents défenseurs du romantisme devient le chef de file d'un nouvel esprit poétique : le Parnasse. Ce dernier refuse les épanchements sentimentaux et n'a que lesouci exclusif de la forme. Les tenants de l'Art pour l'art préconisent une poésie d'où le poète est absent. Ils se détournent des luttes politiques de leur époque, et se tournent vers la Grèce etla Rome antiques, l'Orient, l'Espagne des Conquistadores... Le Parnasse vient du nom d'un mont de la Grèce qui, dans la mythologie grecque, était la montagne des Muses et d'Apollon, dieu de labeauté et de la poésie ...

Émaux et Camées de Théophile Gautier; Les Stalactites, Odes funambulesques de Théodore de Banville; Médailles antiques de Leconte de Lisle; Trophées de José Maria de HerediaThéophile Gautier
Théophile Gautier, « L’Art » (1857) (Emaux et Camées, 1872)
Q1 : Eléments prouvant que ce poème répond à celui de Banville.
Le poème de Théophile Gautier répond à celui deThéodore de Banville. En effet, on peut relever des éléments justifiant cette réponse. En première vue, on s’aperçoit que « L’art » est composé de 14 quatrains avec une alternance de 4 vers formés enhexasyllabe et en duosyllabe : hexasyllabe*2/duosyllabe/hexasyllabe. Il présente aussi des rimes croisées. De plus, on remarque à chaque fin de vers une alternance des rimes féminines/masculines :F/M/F/M jusqu’à la fin du poème. En conclusion, la forme du poème « L’art », créée de façon identique à celui de Banville, le définit bien comme une réponse.
Q2 : Expliquer le titre du recueil.Le titre du recueil : Emaux etCamées Emaux : four, technique, inaltérabilité, valorisation de l’aspect, protection....
tracking img