Le papa de simon et d autres nouvelles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Delmas kevin 1°S2
troussier sébastien
disciplines concernées : SVT et physique

Les tornades et les cyclones

Problématique: Pourquoi les dégâts d'une tornade sont ils plus important que ceux d'un cyclone malgré leur différence de taille ?
Tornade Cyclone

Plan:

-Introduction...
-I° Deux phénomènes atmosphérique différents
A) Leurs naissances
B) Leurs évolutions
C)leurs différences de taille
-II° Les échelles de dégâts
A) Leurs dégâts
B) Explication
-Conclusion...


INTRODUCTION

La plupart des personnes pensent que les tornades et les cyclones sont des phénomènes identiques.
Le mot tornade vient de 2 termes espagnol: «tronada» qui signifie orage et «tornar» qui signifie tourner. Une tornade est un phénomène météorologique très violent etdestructeur, c'est une tempête de petite dimension concentrant en peu d'espace beaucoup d'énergie qui peut aller jusqu'à 500 km/h voyageant du sud-ouest au nord-est.
Au contraire, un cyclone est un terme météorologique qui désigne une grande zone où l'air atmosphérique est en rotation autour d'un centre de basse pression local et qui se présente sous l'aspect d'une grosse masse nuageuse en bandespirale, on parle également de dépression et système cyclonique. Les cyclones ont des vent qui dépassent les 120 km/h. Dans l'hémisphère sud, les vents autour du cyclone tourne dans le sens des aiguilles d'une montres et inversement dans l'hémisphère nord. Il est composé d'un «œil» de diamètre environ 20 a 50 kilomètres, plus on s'approche de l'œil plus la température augmente, plus la pression estbasse plus les précipitations sont importantes et les vents violents. Alors que lorsqu'on est dans l'œil les vents sont très faible.
Nous nous sommes demandés : Pourquoi les dégâts d'une tornade sont-ils plus importants que ceux d'un cyclone malgré leur différence de taille ?
De ce fait on étudiera en premier temps deux phénomènes atmosphérique différents, et puis on observera leurs échellesde dégâts.

I/ deux phénomènes atmosphériques différents
A) Leurs naissances
-Un orage violent fournit le courant ascendant intense et durable qui donne naissance à une tornade et qui évite que le cœur à basse pression ne se remplisse par le haut. Quand on observe le sommet d'un orage de ce type par satellite on remarque généralement une suite caractéristique de « bulles » ascendantes,constituées de nuages qui s'élèvent entre deux et quatre kilomètres au-dessus du niveau supérieur du nuage principal avant de retomber dans la masse nuageuse. Ces bulles dénotent la présence, dans l'orage, d'un courant ascendant intense et très structuré. Cependant, une tornade ne se forme que si l'air du courant ascendant se met à tourner : c'est ce qui arrive quand ce courant ascendant concentrele mouvement de rotation des vents horizontaux de la troposphère.

La naissance d'une tornade à partir d'un violent orage se fait en deux étapes. Le courant ascendant de l'orage se met d'abord à tourner puis ce courant tournant se propage ensuite vers le sol par un effet de « tube dynamique ».

-Un cyclone se déclenche dans une région où l'air est instable, au-dessus des océans où latempérature de l'eau est au minimum de 26 oC sur quelques dizaines de mètres d'épaisseur. L'air chaud et humide, plus léger, s'élève et s'accumule en altitude bloqué par un vent d'ouest rapide circulant entre 10 000 m et 15 000 m d'altitude. Un énorme système nuageux de cumulonimbus (les nuages d'orage), alimenté par le bas, s'établit ainsi sur une hauteur de 10 à 15 km. Le mouvement de giration ducyclone est donné par la rotation de la Terre : la force de Coriolis. Les cyclones tournent ainsi dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère Sud, dans le sens inverse dans l'hémisphère Nord. Au début de sa formation, le tourbillon a un diamètre d'à peine 100 km ; en se développant, il atteint de 300 à 600 km, plus rarement 1 000 km (le cyclone Tip, en octobre 1979, dans le nord-ouest...
tracking img