Le parcours du personnage de clindor dans l'illusion comique de corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Théâtre : Le parcours du personnage

Clindor :

Le personnage de Clindor dans L’illusion comique de Corneille est un des protagonistes principaux. Il est le fils de Pridamant, qui le recherche désespérément, et n’est en fait matériellement qu’une projection magique dans la pièce.
Il n’intervient pourtant qu’à partir du deuxième acte, le premier étant un prologue, situant le contexte del’histoire que vit Clindor. Il est le valet de Matamor, guerrier à la prétention folle. Il le sert donc et rencontre Isabelle, jeune fille issue de la bourgeoisie, et la désir, tout comme elle le désir.
L’histoire de Clindor s’ouvre donc dans ce contexte à la scène 2 de l’acte II

Acte II scène 2 :
Clindor ouvre la scène par des compliments à son maître, Matamore. IL ne cesse d’ailleursdurant toute la scène de complimenter Matamore et de soutenir les fausses histoires qu’il invite (« Cet étrange accident me revient en mémoire ; / J’étais lors en Mexique, où j’en appris l’histoire… »). On sait pourtant très bien que Clindor vante son maître tout en se moquant de lui en marquant l’énormité de ses histoires. Clindor n’est pas un imbécile, il sait s’y prendre avec son maître, il sait lemanipuler.

Acte II scène 4 :
Clindor soutient l’histoire folle inventée par Matamore pour charmer Isabelle. On sent pourtant (et Isabelle aussi) que ce ne sont là que des inventions par l’exagération que fait Clindor (« Rasé quinze châteaux, aplani deux montagnes »). Clindor se joue de son maître.

Acte II scène 5, 6 et 7 :
Se suivent quelques scènes courtes. Clindor soutient alorsencore faussement Matamore dans la cour qu’il fait à Isabelle. Matamore sort. Isabelle et Clindor rient de lui et finalement se déclarent mutuellement leur flamme, qui s’embrase très vite. Les deux amoureux se révèlent l’un à l’autre. Apparemment, Clindor est donc fou amoureux d’Isabelle. Isabelle sort à la vue d’Adraste. La scène 7 marque une première confrontation entre Adraste et Clindor. Ils sequerellent légèrement, Adraste ne veux que Clindor approche Isabelle, et Clindor le défie, il est téméraire et ne craint pas Adraste malgré sa noblesse.

Acte III scène 3 et 4 :
Clindor n’occupe qu’une simple place de valet dans ces scènes. Il soutient Matamore tout en sachant qu’il est dément, il ne prend donc pas vraiment au sérieux.

Acte III scène 5 :
Alors que Clindor est déclaré àIsabelle, lorsqu’il croise Lyse, la suivante d’Isabelle, il lui déclare une flamme passionnelle. Clindor se révèle donc étonnant dans cette scène. L’amour qu’il porte à Isabelle semble vrai, il semble absurde de se déclarer maintenant à une autre. Clindor agit-il donc uniquement pour un plaisir charnel ? Est-il un opportuniste ? Il semblerait que oui. Il ne peux se retenir d’aller vers tout, si unechose se présente il veut l’exploiter. C’est pourquoi il fait une telle déclaration à Lyse. Elle est donc fausse mais doit paraître vrai. Clindor aime contrôler les gens, les manipuler, comme il le fait avec Matamore. Mais Matamore est une cible facile, Lyse, elle, ne se laisse avoir qu’à moitié et finit par renvoyer Clindor auprès d’Isabelle.
Bizarrement, cette déclaration n’aura pas de suite pourClindor, il ne la représentera ni n’en reparlera jamais. Seule Lyse est marquée.

Acte III scène 8,9,10 et 11 :
Clindor et Isabelle se revoient et se lancent chacun dans des tirades amoureuses, Clindor semble réellement amoureux d’Isabelle. Ils sont tout d’abord surpris pas Matamore. Clindor prouve alors son courage en effrayant Matamore, chose facile. Clindor le menace et Matamore finit parcéder, il laisse Isabelle à Clindor. Clindor et Isabelle se donnent leur foi (« Pour vous mieux obéir, je lui donne ma foi »). Malgré la scène confrontant Lyse et Clindor, Clindor ne semble pas se jouer d’Isabelle. Il est effectivement amoureux. Ils alors surpris pas Géronte, Adraste et Lyse : une bagarre éclate. Clindor, qui n’a plus besoin de faire ses preuves, se jette, dévoué, sur Adraste...
tracking img