Le paresseux - saint amant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (856 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Ce poème est un sonnet. Il y des alexandrins et les rimes sont en ABBA pour les deux premières strophes, CCD pour la troisième et EDE pour la quatrième. Donc il y deux quatrains etdeux tercets. 
I – Image original du poète
a) Victime de la paresse

- Champs lexical de la Paresse : « paresse », « rêve », « lit », « fagoté », « langueur », « dort », « oisiveté », « dormant »,« draps ». 
- Participe passé « accablé » mis en valeur par sa position dans le poème (premier mot).
- Affaiblissement physique : « accablé », « sans os », « s’enfler », « yeux entrouverts ». Il ya donc une dégradation physique.
- Champ lexical de l’enfermement : « âme », « langueur », « ensevelie », « dormant ». Il y a donc une dégradation de l’âme « lit… fagoté », par la présence récurrenteet sous entendu de la mort.
- Vers 2 « fagoté » ; vers 8 « Où mon âme en langueur est comme ensevelie »  Corps et âme prisonnier de la paresse.
- Présence physique «  Là » mais refuse des’intéresser à l’actualité marqué par l’emploi de termes privatifs : « sans me soucier », « ni », « à peine ».
- Il en vient à négliger les sujets nobles comme les guerres, les royaumes : vers 5-6 : « sans mesoucier des guerres d’Italie »; il privilégie son plaisir : la paresse est en fait un sujet noble : vers 7 « Je consacre », « hymne ».
-Il reste retranché ans sa paresse, il est « las » comme lesuggère la liaison homophobe « Là, sans me... ».

b) Effet néfaste de la Paresse sur l'esprit

- Des images de folie : Comparaison vers 4 : « Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie »  il se compareà Don Quichotte, le rêveur contre qui la réalité n’aura jamais gain de cause (antithèse morne et folie).- « Paresse », P  personnification
La mélancolie source de création (allégorie Dürer) - Laparesse provoque un égoïsme excessif : il a failli ne pas écrire à Baudouin vers 14 : «, à peine Ai-je pu me résoudre à t’écrire ces vers », Il ne fait plus rien. - Mais aussi, il croit ses...
tracking img