Le paresseux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
5 lignes sur l'auteur
3 lignes sur le mouvement
Le sujet est original puisqu'il évoque la paresse qui fait partie des 7 péchés capitaux. Saint-Amand ne semblepas vouloir condamner la marraine des vices. Le poème d'inscrit dans le burlesque.
Dans une première partie nous allons étudier le portrait que le poète proposede lui-même puis dans une deuxième partie nous verrons que le poète nous laisse présentir ce qu'il peut y avoir de dangereux dans ce rêve d'inaction.

I. Leportrait du paresseux par le poète.

A. Le lieu.

Pour se décrire, le poète n'hésite pas à se moquer de lui-même, il se met en scène en train d'écrire quelquesvers à son ami Baudouin. ("Cher Baudouin" vers 13)
Loin d'être inspiré par les muses, il est vautré dans un lit (vers 2). C'est à ce lit que renvoie l'adverbe "là"(vers 5) qui ouvre le deuxième quatrin. Et ce sont les draps de ce lit qu'on apperçoit dans le dernier tercet. Ce n'est pas un de ces lits sur lesquels lesprécieuses se présentaient et organisaient leur petite réunion. On devine une masse enmitoufflée dans des draps d'où ne sort qu'une main (vers 13).

B. Une postureinhabituelle.

C'est la main qui écrit avec peine (vers 13). La locution "à peine" mise en valeur par le contre-rejet reprend ici son sens propre: avec difficultée,avec effort.
Les yeux, le regard non plus ne donne pas les signes d'une inspiration: "les yeux entr'ouverts" (vers 12) évoquent un état qui n'est pas celui dupoète visionnaire.
Cette dimension burlesque se retrouve également dans la façon dont le poème évoque le corps du paresseux.
Le poète n'hésite pas à employer
tracking img