Le parti baas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Stephen Hayes
Commentaire de texte : Le Parti Baas (Extraits de Textes)
Texte 62, pages 88-89

Accroche : Le parti Baas représente un mouvement important et de caractère très différent de celle des mouvements indépendantistes et nationalistes de l’époque précédente. Son appel à l’unification des peuples arabes, une modernisation contrôlé et une vision de « la mission arabe éternelle » luisépare des autres mouvements de l’époque de sa fondation et de son apogée.
Introduction
Ces deux documents ont surtout à voir avec les années de formation et expansion du Parti Baas. Le premier document est un extrait de la Constitution du Parti Baas Arabe qui a été adopté par le premier congrès du parti le 17 juin, 1947 à Labaterer au Nord de la Syrie. Le deuxième document est composé d’unextrait du livre de Michel Aflaq intitulé La bataille du destin unique, publié en pour la première fois en 1958 à Beyrouth. Aflaq est important pour son rôle dans la création du parti Baas comme un des trois fondateurs du parti (les autres étant Zaki al-Arsuzi et Salah eddin Bitar). Au moment de la publication des deux documents, il est le Secrétaire General du Parti (poste qu’il occupa dès 1943). Aflaqest née à Damas en 1910 dans une famille assez aisé. Sa famille est alaouite et Orthodoxe Chrétien ce qui veut dire que lui il est un arabe chrétien. Entre 1922 et 1926, il a suivi ses études dans l’école Orthodoxe de Damas où il a eu trop de différences avec ses professeurs pour continuer est a donc été transféré par ses parents à une école secondaire laïque de l’état. Il suit des études dedroit à la Sorbonne entre 1928 et 1934 où il a connu Salah eddin Bitar. De retour à Damas il est un professeur d’histoire dans les écoles françaises. Ayant déjà participé dans le mouvement nationaliste Arabe à Damas et à Paris, il s’est dédié à la littérature et à la promotion des réformes sociales. Pour six mois entre 1935 et 1936, Aflaq et eddin Bitar publient un hebdomadaire appelé al-Tali. Attirépar le marxisme, les deux sont désillusionnés en 1936 quand les soviétiques soutiennent le Traité Franco-Syrien de 1936.
C’est en 1943 que se trouve la naissance officiel du parti Baas quand elle se présente aux élections et fait face à un échec considérable en terme de votes étant composé presque exclusivement d’intellectuels et d’étudiants. En Juillet de 1946, son premier journal Une NationArabe une, porteuse d’une mission éternel. A la date de ce premier congrès en 1947, d’où vient cette constitution, le parti a commencé à être connu au niveau national parmi les intellectuels et professeurs et plus qu’à Damas. Ce premier congrès du parti à lieu au nord de la Syrie à Labaterer.
Le contexte historique de la publication du livre La bataille du destine unique d’Aflaq est en peu pluscompliqué. Aflaq est encore le Sécretaire Générale du parti en Syrie mais à l’époque, d’un parti plus grand qu’en 1947 et aussi avec plus de voix dans la législature. C’est aussi dans cette période que l’unification de la Syrie avec l’Egypte atteint son apogée de popularité. Aflaq est un grand supporteur de ce plan même si cela signifie la disparition du parti Baas car, selon lui, c’est bienpartie de la marche en avant vers l’unité panarabe.
Problématique : Comment est-ce que cet ensemble de documents présent les principes fondateurs du Parti Baas, ses justifications pour l’unité arabe, et le plan à mettre en marche pour effectuer cette unification ?
I) Les origines du baasisme
a. Un mélange philosophique à application pragmatique
i. Aflaq et Salah eddinBitar s’inspirent fortement d’un mélange de philosophies sociales et politiques
1. L’esprit Jacobine stressant le lien entre l’unité national et la justice social fait grande partie de l’inspiration pour le choix du socialisme comme philosophie politico-économique
a. (Lignes 25-26 du Doc. 63 « l’identification que nous opérons entre l’unité et le...
tracking img