Le parti pris des choses ponge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le parti pris des choses. Francis PONGE (1942)

1.Qui est Francis Ponge ?

Francis Ponge est un poète français né à Montpellier le 27 mars 1899 et mort au Bar-sur-Loup le 6 août 1988. Issu d'une famille bourgeoise protestante, il y obtient une très bonne éducation. Il change plusieurs fois d'établissement dans son enfance à cause des mutations courante de son père. Cela reste malgré tout unélève brillant mais dissipé. Il se passionne pour les voyage grâce à son oncle qui lui a permis d'y goûter. Ainsi, démarre la base de sa future grande culture. L'approche de la première guerre mondiale bouleverse ses projets et il part travailler dans un hôpital militaire durant l'été à Paris. Par la suite il rentre en classe de rhétorique et découvre le Littré ( Dictionnaire spécifique de lalangue Française établit par Emile Littré ) où il lit de grands auteurs qui lui feront office de source pour écrire ses premiers poèmes. Ainsi au fil des mois il se perfectionne, se confirme et sort le Parti Pris des choses en 1942 via l'édition Gallimard qui deviendra son œuvre la plus célèbre.

2. Dans quel contexte historique et culturel écrit-il cette œuvre ?

Les années qui encadre la viede l'auteur durant la période de rédaction de cette œuvre sont les années de guerre, les années de la Seconde Guerre Mondiale, six années, deux-miles cent-quatre-vingt-dix jours, cinquante-deux miles cinq-cents soixante heures de bouleversements, qui ont influencé l'auteur, changer sa vision du monde. DC parait dans l’époque la plus noire de l’occupation. La poésie française sort de 20 ans desurréalisme. , la seconde guerre marque un arrêt brutal dans la production. En effet, durant les années 1939-1945, beaucoup de courants culturels se mélange, ainsi l'on voit au gout du jour le cubisme, le mouvement Dada, le révisionnisme, le fanatisme, l'individualisme, le mouvement existentiel, le structuralisme, l'art abstrait, le genre romanesque, et sans oublier le surréalisme. Ponge est unauteur très proche du surréalisme qui rejoignant les rang de ce courant après l'adhésion de celui-ci au communisme.

3. Présenter le recueil :

Le Parti pris des choses est un recueil de poèmes en prose écrit par Francis Ponge et paru en 1942. Dans Le Parti pris des choses, Ponge fait œuvre de poète comme le souhaite Cocteau et présente les éléments du quotidien (« des choses »), qui semblentdélibérément choisit pour leur apparente banalité : l'huitre, le cageot, de l’eau, le pain, etc. En vérité, « Le Parti pris des choses » de Francis Ponge est la version contemporaine du « De Natura Rerum » de Lucrèce. L'œuvre de Ponge a la particularité d’être à la fois poétique et scientifique et donc de s’inspirer de la leçon de choses et de la fable. De la manière qui convient « Le Parti pris deschoses » devient une poésie à caractère encyclopédique et didactique dont le but est de parvenir à la leçon. Par le biais de métaphore, de personnifications, de champs lexicaux et de l'éloge, Ponge se concentre précisément sur les valeurs des objets qui nous paraissent presque invisible et nous les refait voir d'une nouvelle face, un renouveau cliquant.

4. Pourquoi peut-on être surpris enlisant ce recueil poétique ?

La surprise nous vient tout d'abord lorsque nos yeux se pose sur le titre de l'œuvre, il s'agit d'un titre qui nous parait très abstrait si l'on ne s'en tient qu'à lui. Puis le premier poème qui s'affiche se trouve être " La pluie ", et là on se trouve d'autant plus surpris, car à l'habitude des poètes, les thèmes portent souvent sur l'amour, la mort, la mélancolie,la joie, le rêve, le voyage, ... Mais pas sur La pluie. Durant toute la lecture de cette oeuvre on ne se sent pas bercer par les poèmes en chaine, c'est là que la surprise devient de plus en plus grande, parce que les poèmes sont insérés dans un ordre quelconque, aucune logique n'y est mise, c'est ce que voulait Francis Ponge, que aucun objet ne soit mis plus en valeur qu'un autre, qu'il n'y ai...
tracking img