Le passeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le passeur

Lois Lowry

I. RESUME DU ROMAN
II. ETUDE DU PERSONNAGE PRINCIPAL
III. AXES DE LECTURE
– Un roman d’anticipation
– Une contre utopie
– L’apprentissage du savoir

L’auteur

Lois Lowry est une écrivaine Américaine de livres pour enfants née en 1937 à Honolulu (Hawaii).Enfant, elle est indépendante et solitaire et se réfugie dans les livres.Avec sa famille, elle déménage beaucoup car son père est dentiste militaire.

Elle fait des études littéraires, mais ne commence à écrire qu’en 1977, après son divorce. Elle est à la fois photographe, journaliste indépendante et écrivaine. Elle fait partie des cinq auteurs à avoir reçu deux fois la médaille Newbery, qui récompense chaque année le meilleur livre pour enfants américain.L’œuvre

« Le Passeur », en anglais « The Giver » est un roman pour la jeunesse paru en 1993. C’est le premier volet d'une trilogie, qui se poursuit avec « l'Elue » et le « Messager ». Dans ce récit, l’auteur aborde le thème des sociétés futuristes, elle nous décrit un monde qui semble « parfait », il n’y a pas de guerre, pas de maladies, pas de souffrances. Cependant le lecteur découvre au fildu roman le prix à payer pour cette « société parfaite ». Il d’agit en réalité d’une contre-utopie.

Lois Lowry, l’auteur de ce livre, est une écrivaine Américaine de livres pour enfants née en 1937 à Honolulu (Hawaii).Enfant, elle est indépendante et solitaire et se réfugie dans les livres. Avec sa famille, elle déménage beaucoup car son père est dentiste militaire.

I- RESUME DUROMAN

Le jeune Jonas vit dans une « cellule familiale », composé de son père de sa mère et de sa jeune sœur Lily âgée de 7 ans. Il vit dans une communauté hiérarchisée, dirigée par des sages qui ont définis les règles de vie en société.

Chaque personne est éduquée pour ne plus ressentir d'émotions telles que l’amour ou la peur. Les individus, ne pensent pas, ne choisissent ni leurmétier, ni leur époux, ils se comportent de façon préétablie. Ils suivent depuis leur plus jeune âge des règles fondamentales, s’ils les enfreignent ils sont durement punis. Ainsi, dès leur naissance ils restent un an dans une nurserie, puis les bébés sont ensuite placés dans une « cellule familiale » qui ne peut avoir que deux enfants, un garçon et une fille.

L’enfance est rythmée pardouze cérémonies qui a lieu chaque moi de décembre, lors de la première, ils sont distribués à leur cellule familiale, lors de la seconde ils reçoivent un « objet de bien-être ». Lors de la troisième, ils rentrent à l’école, ils y apprennent les règles de vie, comme l’interdiction de sortir la nuit ou de mentir.

La communauté semble être au premier abord une société « parfaite », il n’y apas de guerre, de maladie, de pauvreté, de chômage. L’harmonie semble régner et seuls les sages prennent des décisions. Chaque individu se voit confier un rôle, un métier qu’il suit à la lettre, si on ressent le moindre mal physique ou psychologique on prend une pilule pour y remédier. La communauté contrôle ainsi ses membres, dès qu’ils sentent une attirance sexuelle, ils prennent une pilule, ilsne peuvent pas tomber amoureux, ils ne peuvent voir les couleurs et ne connaissent par leur passé. Il est également impossible de se déplacer librement, cependant la désobéissance et la révolte n'existent pas.

Tous les individus sont identiques, aucun ne réfléchit ou ne remet le pouvoir en place en question. Il est impoli d'attirer l'attention sur soi, on ne ressent ni le chaud ni lefroid. Les individus ne connaissent aucuns soucis, chaque cellule famille reçoit un repas préparé. Les enfants qui grandissent mal et les personnes âgées, sont « élargies », personne ne sait vraiment ce que ce terme signifie car ces derniers disparaissent.

Seul le dépositaire de la Mémoire connaît le passé, comment était le monde. Il connaît les animaux sauvages, distingue le froid du...
tracking img