Le pave mosaique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vénérable Maître et vous tous mes soeurs et frères , en vos grades et qualités . . .

Certain Frères -Maçons utilisent le terme de Damier pour désigner le dallage bicolore qui dans la loge recouvre au centre une partie du sol du Temple , ou les initiés ne doivent jamais poser les pieds .
Mon regard a été attirés par le Pavé Mosaïquedès la première fois , le jour même de mon initiation qui été recouvrer partiellement d’un étrange tapis aux signes bien mystérieux ., à mes yeux .
Le Pavé Mosaïque est un pavage rectangulaire en damier noir et blanc qui recouvre partiellement le sol des Temples maçonniques . Les proportions du rectangle doivent s’approcher au maximum du rapport harmonique , quiprend le nom de carré long , qui était pour les anciens le point de dépard de toute géométrie .
Pavé ! Vient du latin pavare qui signifie battre la terre pour l’aplanir , le terme pavé désigne tout à la fois le bloc de pierre cubique utilisé pour le revétement de certain sol dans l’antiquité .J’ai lu dans certains livres , qu’à l’origine de la maçonnerie , que le sol desTemples étaient en terre battu ou été dessiner à la craie au centre du temples les symboles maçonniques .


Avant même d’être mosaïque , le sol du temple est un pavement , c’est à dire un sol construit .C’est sur ce sol que ce déplace les frères et soeurs lors des célébrations rituelles que nous appelont tenues .
Si l’onremonte aux origine de l’humanité , c’est à dire au commencement ou l’homme apparu , il semble que le lieu du culte avait desoin d’ètre différencié de l’habitat
On découvre encore de nos jours des cavernes ou demeurés nos ancétres et ou des rochers ou surfaces dégagé de toutes trace de végétation sont recouvert de peintures d’animaux , plus rare d’humains , ou de leurs mains et de symboles que lesarchéologues n’ont pas sut déchiffrés . Ces peintures , découvertes la plus part du temps loin de l’habitat , ne sont elle pas la représentation symbolique de la vie de profane à celle du culte
L’homme vivait sur la terre battue dans les cavernes , puis apparu en Afrique et en Asie , les premières cérémonies traditionnelles qui se pratiquèrent sur terre battue , mais surtoutbalayée .
Puis la pierre sacrificielle ou malheureusement furent sacrifié des vie humaines chez les Mayas dans leurs temples , en haut de leurs pyramides , délimités la aussi par un espace à l’air libre , réduit à un carré rectangulaire .
J’ai déja cité dans une planche précédente , les premières loge qui ont pris naissance dans les barraques de chantiers de nos ancètres lesbatisseurs de Cathédrales . Ces loges à l’époque assure une double fonction , celle d’ètre une salle commune et un habitat ou les compagnons sont logés et nourris .
D’ou la necéssité de tracé la limite du Temple à la craie sur le sol et de le faire disparaitre aux yeux des profanes par un simple coup de balais , aprés la fermeture des travaux .

Pour revenir à la Mosaîque , sadéfinition est une juxtaposition d’éléments taillés , qui demande un travail minitieux et prodigieux , qui devait réclamer à chaque mosaïque une dimensions exactes au millimètre près , parfaitement plates , poncé et poli comme un miroir .
Or , il s’avére que dans un temps passé de ma vie de profane , j’ai pratiqué comme bénévol avec des archéologues de la ville de Toulouse , des fouilles sur des sitesnéolitiques et Gallo-Romain , et cela dans toutes la région Toulousaines .
Puis , il y a quelques années , j’ai découvert dans un village proche de mon domicile , à L.°.F.°. des mosaïques lors du labourage du champ d’un de mes amis .En connaissance de cause , j’ai déclaré ma découverte à la Société Archéologigue de Toulouse , ou elle fut enregistrée .
Lors du déblayage...
tracking img