Le peintre de la vie moderne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Petite histoire de la photographie
Résumé du texte de Walter BENJAMIN publié en septembre et octobre 1931.
 
 
Chapitre 1
    Plus que l’imprimerie, l’invention de la photographie était pressentie au sein de cette époque.
        L’état a profité de la difficulté a faire breveter l’invention pour la racheter et la faire tomber dans le domaine public, a partir de là, la photographie va sedévelopper pour atteindre son âge d’or (Probablement les années 1850-1860-1870), avant que ne se développe la photographie industrielle qui conduit à la mort véritable de la photographie.
Non pas que certains individu n’ait pas utilisé la photographie pour des arnaques de foires, mais cela restait bien moindre comparé a ce que DISDERI (1819-1889) (qui deviendra millionnaire), va faire en inventantla carte de visite avec empreinte photographique (il dépose le brevet en 1854, la chronologie de BENJAMIN est très douteuse).
        Pour BENJAMIN, le regain d’intérêt pour la photographie à l’époque (années 1930) s’expliquait pas l’effondrement de la société industrielle (crise de 29 qui a ses effets en Allemagne), qui avait naguère conduit à l’appauvrissement de la photo.
Très tôt déjà, laphotographie avait été accueillit de manière plus ou moins bonne, en Allemagne certains n’hésitaient pas a lui reprocher son caractère « mécanique », « technique » ; qui l’empêchait définitivement d’être un art. Pourtant dès 1839 des personnes comme M. ARAGO, avait montrer que la photographie pouvait dépasser ce débat stérile qui devait l’opposer à la peinture (p 8), et ouvert des champsd’exploitations vastes et nobles.
        Dès le Daguerréotype pourtant des peintres on sus utiliser le support pour participer à leurs créations (même si la photo n’est pas l’objet final de la création) (c'est le cas de UTRILLO, et de HILL, qui n’est maintenant plus reconnu que comme photographe). Pourtant la photographie révèle certains aspects de son identité dans le fait que contrairement a la peinture deportrait où l’œuvre rappelle aux yeux de ses contemporains le modèle du tableau, qui disparaît finalement avec le temps pour ne laisser place qu’au peintre et a son talent ; la  photographie elle garde toujours en elle l’importance du sujet : le regard d’une personne sur une photographie reste présent même bien après le décès de cette même personne, l’éventuel talent du photographe ne passe qu’ausecond plan. Et il n’est pas rare que certains s’essayent en contemplant une ancienne photographie a conjecturer sur les attitudes des personnages comme si elles annonçaient quel serait leur futur (c’est la question « qu’est ce qu’il est devenu lui », ou plus précisément « s’il avait su à cette époque ce qui allait lui arriver », idée qui est prolongé par le «regardeur » qui essaye lui aussi devoir son futur, comme il lui semble possible de lire celui des autres).
« Malgré toute l’ingéniosité du photographe, malgré l’affectation de l’attitude de son modèle, le spectateur ressent le besoin irrésistible de chercher dans une telle image la plus petite étincelle de hasard, d’ici et maintenant, grâce à quoi la réalité a pour ainsi dire brûlé de part en part le caractère d’image-le besoin detrouver l’endroit invisible où, dans l’apparence de cette minute depuis longtemps écoulée, niche aujourd'hui encore l’avenir, et si éloquemment que, regardant en arrière, nous pouvons le découvrir ».
                    BENJAMIN p 11. Petite histoire de la photographie.
    BENJAMIN fait ici référence à la photo de K DAUTHENDEY avec sa femme, lors de leur marriage. Sachant qu'elle s'est suicidépar ma suite, il met en évidence qu'il peut y avoir une "valeur magique" dans une photo, c'est elle qui fait que l'on dépasse (par l'imagination), le cadre de l'image.
Sans le savoir, il met aussi en évidence l'importance de la légende : c'est elle qui donne du sens, sans elle, la femme n'est pas morte. (Absence de sens dans l'image, celui ci vient de la légende).
Il y a ici cette idée de...
tracking img