Le personnage de mme de rosemonde dans les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2169 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LACLOS/FREARS

LE PERSONNAGE DE MME DE ROSEMONDE

L'importance de Mme de Rosemonde n'apparaît que peu à peu dans le roman. Si l'on s'en tient au circuit épistolaire, elle n'apparaît que dans la partie III, où elle reçoit quatre lettres, toutes de Mme de Tourvel, et où elle lui en envoie quatre. Son rôle décisif devient évident dans la partie IV : elle écrit cinq lettres, mais elle en reçoitdix-huit, de Tourvel, de Volanges, de M. Bertrand et de Danceny. C'est elle qui domine tout le dénouement. PB1 : pourquoi ce personnage qui semblait destiné à jouer les seconds rôles devient-il finalement dans le roman un personnage de première importance, sinon de premier plan ? PB2 : pourquoi Frears ne lui a-t-il pas donné une importance similaire dans son film ?

I/ UNE FEMME DU PASSÉ A/ Leplus âgé de tous les personnages
1/ Elle a quatre-vingts ans mais elle les porte bien : "J'ai pris ce temps pour jouir et profiter de la société de la respectable Madame de Rosemonde. Cette femme est toujours charmante : son grand âge ne lui fait rien perdre ; elle conserve toute sa mémoire et sa gaieté. Son corps seul a quatre-vingt-quatre ans ; son esprit n'en a que vingt." (lettre 8). Bienqu'elle souffre de rhumatismes, elle a un solide sens de l'humour et plaisante sur le fait qu'elle est "absolument manchote" (112). Dans le film, l'actrice Mildred Natwick a un visage grave, est vêtue de robes à l'ancienne et est filmée souvent assise. Mais elle est moins vive et alerte que le personnage du roman. 2/ Son éducation à l'ancienne est remarquablement reflétée par son style, qui porte lamarque de la Préciosité du Grand siècle et qui évoque souvent Mme de Sévigné (cf cours sur la polyphonie). Le film ne peut bien sûr pas en rendre compte, puisqu'elle n'écrit jamais au cinéma. 3/ Son expérience et sa vivacité font qu'elle est en partie consciente de ce qui se joue au château. A Mme de Tourvel qui vient de lui avouer son amour, elle répond dans la lettre 103 : "J'ai été, ma chèreBelle, plus affligée de votre départ que surprise de sa cause ; une longue expérience et l'intérêt que vous inspirez avaient suffi pour m'éclairer sur l'état de votre cœur ; et s'il faut tout dire, vous ne m'avez rien ou presque rien appris par votre Lettre. Si je n'avais été instruite que par elle, j'ignorerais encore quel est celui que vous aimez ; car en me parlant de lui tout le temps, vous n'avezpas écrit son nom une seule fois. Je n'en avais pas besoin ; je sais bien qui c'est. Mais je le remarque, parce que je me suis rappelé que c'est toujours là le style de l'amour. Je vois qu'il en est encore comme au temps passé." Dans le film, bien avant la séquence 28, elle indique en une remarque qu'elle n'est pas dupe du jeu de Valmont. Au début de la séquence du dévergondage de Cécile, lorsqueValmont s'arrange pour faire sortir toutes les dames sur la terrasse, sous prétexte que Mme de Tourvel a eu un malaise, elle suggère dans une allusion : "Je ne pense pas que le repas soit en cause..." (plan 322).

B/ Une mère de substitution pour Mme de Tourvel = une femme de COEUR
Elle joue un rôle de confidente et de mère, dans le roman comme dans le film. Voir la lettre 102 : "Ah ! Madame,pardon : mais mon cœur est oppressé ; il a besoin d'épancher sa douleur dans le sein d'une amie également douce et prudente : quelle autre que vous pouvait-il choisir? Regardez-moi comme votre enfant. Ayez pour moi les bontés maternelles ; je les implore. J'y ai peut-être quelques droits par mes sentiments pour vous." Le film reprend l'échange de la partie III en le concentrant, et en donnant àRosemonde une importance dramatique plus grande que dans le roman, puisque c'est elle qui, au terme d'un échange filmé dans la pénombre et en gros plans, conseille à Mme de Tourvel de s'enfuir, ce qui constituera pour Valmont un véritable coup de théâtre (séquence 28). Dans le roman, la décision en revient à Mme de Tourvel seule, qui en informe ensuite Mme de Rosemonde. En revanche, l'échange...
tracking img