Le personnage principale doit il toujours être un héros?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
si l'héroïsme est de bon ton pour faire un roman, il
semble bien qu'ils ne soit effectivement pas nécessaire.
Un roman peut ainsi avoir un caractèreironique, et mettre
en scène un "anti-héro", un personnage qui rate tout ce
qu'il fait ou qui se comporte de manière immorale.
La personnage peut aussi être un"anti-héro" pour des
raisons polémiques: mettre en cause la morale traditionnelle
et présenter des alternatives (comme dans Voyage au bout de la
nuit de Céline).Le roman peut aussi ne pas viser à raconter la vie extraordinaire
de quelqu'un, mais à mettre en scène un univers particulier.
Dans ce cas, l'immersion seraplus forte si le personnage
principal est quelqu'un qui nous ressemble, et qui nous permette
ainsi de mieux nous immerger dans l'univers (penser à 1984
deGeorge Orwell). Le but peut aussi être de dépeindre un
drame humain, une situation sociale particulière et qui exige
un certain réalisme pour être pris ausérieux (voir là-dessus
tous les romans de Zola).
Enfin, ce style littéraire peut aussi chercher à pénétrer la
psychologie humaine pour nous en montrer leségarements et
les diversités et peut-être, nous émouvoir ou nous permettre
de méditer. Si tel est le cas, mieux vaut encore une fois
choisir des personnages qui nesoient pas des héros (penser
aux romans de Kundera, de Camus...).
Si le "héro" peut donner de l'intérêt au roman en lui permettant
de dépasser les frontièresdu réel, il peut aussi lui nuire
en décrédibilisant le roman, ou bien en le rendant hérmétique
à notre sensibilité car décrivant des choses trop irréelles.
tracking img