Le petit chaperon rouge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Billy Bolduc
Julien Gagnon Gauthier
Charles-Olivier Pellerin
Marc-André Tremblay
Marc-Antoine Morin

Non Coupable,

Parce que l’homme est un robot qui peut être programmécomme nous le désirons. Dans le cas présent, selon la vision de l’homme, Eichmann se fait conditionner par le Parti nazi dont il fait partie. Dès l’âge de 26 ans, il est invitélui et son père à une réunion du parti nazi autrichien. Cet épisode déterminera l’engagement de ce dernier envers le parti national-socialisme d’Hitler. C’est simplement lasociété, donc le parti nazi, qui lui a imposé son idée de moralité et ainsi accepté l’holocauste des juifs. Selon la vision de soi, Eichmann n’est pas libre de ses choix, parce que laforce qui le domine, le parti nazi, le conditionne à la haine contre les juifs. En étant fonctionnaire, ne faisant que mettre sa signature sur des papiers de transactions de‘’marchandise’’, tout cela est déshumanisé et on banalise le mal comme a dit une célèbre philosophe juive. Ce qu’Eichmann voit, c’est s’il fait le travail demandé, il montera en grade dans leparti et aura de belles promotions. Il dit de ne pas avoir de regret parce qu’il a signé que des feuilles, ce n’est pas lui qui a pesé sur la gâchette des fusils qui a exterminéles juifs. Selon la vision de l’autre, le parti nazi a conditionné les valeurs d’Eichmann en lui inculquant la haine des juifs et en déshumanisant le pire crime de l’humanité. Avecle sens de l’existence, on peut dire qu’il a été conditionné par le parti national-socialisme dès sa jeune vie d’adulte. En plus d’avoir été conditionné par la société quil’entoure, donc les gens du parti nazi, le sens de sa vie a été modifié de façon à ce qu’il fasse son travail quand on lui demandait et qu’il ne pose surtout pas de questions.
tracking img