Le petit poisson et le pecheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1668, le fabuliste La Fontaine publie les IV premiers livres de son recueil afin d’instruire le dauphin. Dans son Ve livre, il publie Le petit poisson et le pécheur où il raconte l’histoire d’unpoisson qui tente de lutter contre sa destinée. Cette fable au registre didactique suit une progression en trois parties : Le narrateur encadre l'anecdote par une leçon de morale en deux parties. Elles'annonce du vers 1 à 5 pour insister sur le bon sens, s’illustre par l’épisode de la pèche (V.6-23) et La Fontaine l’approuve en deux vers qui reprennent la leçon amorcée au début du texte(V.24-25). Il convient d’étudier le caractère quotidien et banal de la fable qui s’oppose à l’argumentation hors du commun du poisson et finalement étudier sa confrontation face au destin.

D’emblée, LaFontaine nous présente un lieu très peu défini. On y voit « un carpeau », « un pêcheur » et « une rivière » (V.6-7), l’emploi du article indéfini « un » renforce cette dimension banale et incertaine. Lelecteur ne sait rien de ce poisson, excepté qu’il n’était encore que fretin. Le lieu n’est pas plus situé que l’aspect du poisson, il est attrapé « au bord d’une rivière » (V.7). Dans les premiersvers, l’ennui et l’incertitude s’ajoutent à la banalité avec l’emploi de mots vagues comme « Pourvu » (V.2), « Certain » (V.5) ou du verbe attendre au participe présent (V.3). Le cadre est celui d’unesociété vivante pittoresque
En opposition avec cette banalité, le poète introduit un poisson qui est en réalité hors du commun. Dès le V.2, le fabuliste oppose l’être tout puissant qu’est Dieu au« petit poisson » ce qui établit un rapport non naturel. Ce « carpillon » (V.11) devenu encore plus petit par l’emploi du diminutif est doté de la parole selon les conventions de la fable, il peut parler « ensa manière » (V.11) et argumenter.

Cette faculté nouvelle crée un contraste entre sa petitesse et sa capacité à discuter. Il est capable de manier la rhétorique tel un avocat : Il pose des...
tracking img