Le petit traite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1188 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Théodore de Banville, Petit traité sur le Sonnet Le Sonnet est toujours composé de deux quatrains et de deux tercets. Dans le Sonnet régulier - riment ensemble : 1° le premier, le quatrième vers du premier quatrai n; le premier et le quatrième vers du second quatrain; Exemple : Sonnet I Pardon Amour - Étienne de la Boétie PARDON AMOUR, pardon, ô Seigneur je te voue Le reste de mes ans, ma voix etmes écrits, Mes sanglots, mes soupirs, mes larmes et mes cris : Rien, rien tenir d’aucun que de toi, je n’avoue. Hélas comment de moi, ma fortune se joue. De toi n’a pas long temps, amour, je me suis ri, J’ai failli, je le vois, je me rends, je suis pris. J’ai trop gardé mon cœur, or je le désavoue. Si j’ai pour le garder retardé ta victoire, Ne l’en traite plus mal, plus grande en est ta gloire.Et si du premier coup tu ne m’as abattu, Pense qu’un bon vainqueur et né pour être grand, Son nouveau prisonnier, quand un coup il se rend, Il prise et l’aime mieux, s’il a bien combattu. 2° le second, le troisième vers du premier quatrain ; le second et le troisième vers du second quatrain; Exemple : Sonnet I Pardon Amour - Étienne de la Boétie PARDON AMOUR, pardon, ô Seigneur je te voue Lereste de mes ans, ma voix et mes écrits, Mes sanglots, mes soupirs, mes larmes et mes cris : Rien, rien tenir d’aucun que de toi, je n’avoue. Hélas comment de moi, ma fortune se joue. De toi n’a pas long temps, amour, je me suis ri, J’ai failli, je le vois, je me rends, je suis pris. J’ai trop gardé mon cœur, or je le désavoue. Si j’ai pour le garder retardé ta victoire, Ne l’en traite plus mal, plusgrande en est ta gloire. Et si du premier coup tu ne m’as abattu,

Pense qu’un bon vainqueur et né pour être grand, Son nouveau prisonnier, quand un coup il se rend, Il prise et l’aime mieux, s’il a bien combattu. 3° le premier et le second vers du premier tercet; Exemple : Sonnet I Pardon Amour - Étienne de la Boétie PARDON AMOUR, pardon, ô Seigneur je te voue Le reste de mes ans, ma voix etmes écrits, Mes sanglots, mes soupirs, mes larmes et mes cris : Rien, rien tenir d’aucun que de toi, je n’avoue. Hélas comment de moi, ma fortune se joue. De toi n’a pas long temps, amour, je me suis ri, J’ai failli, je le vois, je me rends, je suis pris. J’ai trop gardé mon cœur, or je le désavoue. Si j’ai pour le garder retardé ta victoire, Ne l’en traite plus mal, plus grande en est ta gloire.Et si du premier coup tu ne m’as abattu, Pense qu’un bon vainqueur et né pour être grand, Son nouveau prisonnier, quand un coup il se rend, Il prise et l’aime mieux, s’il a bien combattu. 4° le troisième vers du premier tercet et le second vers du second tercet; Exemple : Sonnet XXXII Les Regrets – Joachim Du Bellay Je me ferai savant en philosophie, En mathématique et médecine aussi : Je me ferailégiste, et d’un plus haut souci Apprendrai les secrets de la théologie : Du luth et du pinceau j’ébatterai ma vie, De l’escrime et du bal. Je discourais ainsi, Et me vantais en moi d’apprendre tout ceci, Quand je changeai la France en séjour d’Italie. O beau discours humain ! Je suis venu de si loin Pour m’enrichir d’ennui, de vieillesse et de soin, Et perdre en voyageant le meilleur de mon age. Ainsi le marinier souvent pour tout trésor Rapporte des harengs au lieu de lingots d’or Ayant fait comme moi un malheureux voyage. 5° le premier et le troisième vers du second tercet . Exemple : Sonnet XXXII Les Regrets – Joachim Du Bellay Je me ferai savant en philosophie, En mathématique et médecine aussi : Je me ferai légiste, et d’un plus haut souci Apprendrai les secrets de la théologie :Du luth et du pinceau j’ébatterai ma vie, De l’escrime et du bal. Je discourais ainsi, Et me vantais en moi d’apprendre tout ceci, Quand je changeai la France en séjour d’Italie. O beau discours humain ! Je suis venu de si loin Pour m’enrichir d’ennui, de vieillesse et de soin, Et perdre en voyageant le meilleur de mon age. Ainsi le marinier souvent pour tout trésor Rapporte des harengs au lieu...
tracking img