Le philosophe scythe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (934 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Fontaine : « Le philosophe Scythe »
1621-1695 : le classicisme
Il n’est pas étonnant que son argument introduit deux grandes écoles philosophiques : le stoïcisme et l’épicurisme.
LaFontaine met en scène la rencontre de deux hommes opposés dans un court récit qui se termine par une moralité.
Situé dans une antiquité imprécise, l’apologue explicite deux conceptions du bonheur etdonne au lecteur une morale qui lui permet de faire son choix et de le justifier. L’auteur n’hésite pas à prendre position.
Par quels moyens La Fontaine exprima-t-il sa conception du bonheur ?
I: Le récit d’une rencontre
La fable est conçue comme le récit d’une rencontre entre deux personnages opposés, par leurs origines mais surtout par leur comportement. Ils sont très tôt présentés !ils sont caractérisés par des adjectifs et situés géographiquement. Le premier philosophe vient de la Scythie qui est un pays réputé vide, au nord de la mer Noire. Et l’expression, vers 21, « tristedemeure » confirme cette vision. La fable est codifiée et il est facile de voir entre ces deux personnages deux conceptions différentes de la vie, de la mort et du bonheur. Conception bonheur (vers 6: satisfait, tranquille ), la conception est simple. Plaisir du jardinage, de l’esthétique (vers 7 : beauté).Le bonheur simple réside dans une vie bien organisée. Ces gestes de jardinier ont pourobjectif un bien encore plus grand. Par opposition, la position occupée par la Scythe est rigoriste, dogmatique et intransigeante. Dans le même contexte du jardin, il s’agit d’abord d’un refuscatégorique du comportement observé vers 16-17 : quitté, laissé) le scythe récuse l’exemple du sage grec. Au bonheur du grec s’oppose la violence du scythe qui par rigorisme, finit par détruire l’équilibre deson environnement naturel et humain (vers 22,29 : champs lexical de la destruction). Il y a deux conceptions philosophiques.
II : La présentation du stoïcisme et de l’épicurisme
Stoïcisme :...
tracking img