Le phylosophe scythe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le philosophe Scythe (XII,20)
Jean de La Fontaine

Problématique: Comment un apologue peut-il réfléchir sur deux conceptions de la vie?

C'est une fable qui témoigne l'admiration pourl'antiquité de La Fontaine. C'est une anecdote qui se passe dans l'antiquité et qui montre deux conception de la vie: le stoïcisme et l'épicurisme.
Le Stoïcisme est un courant philosophique del'antiquité qui se caractérise par de la rationalité morale et logique. Il accepte courageusement la douleur et la mort. (Philosophes stoïciens: Sénèque, Epietete).
L'épicurisme est un courant philosophiquede l'antiquité qui vient du philosophe Epicure, philosophe grec du IV avant J.C. Selon lui, le bonheur est assimilé à des plaisirs et des satisfactions simples. Selon l'idéal épicurien, les dieux sontparvenus à un bonheur éternel donc ce sont des modèles complets. (philosophe épicurien : Virgile → selon lui, les désirs sont les sources du bonheur lorsqu'ils sont naturels et nécessaires.
LaFontaine choisit l'épicurisme et laisse en détriment le stoïcisme. C'est un texte en vers avec un discours narratif, deux personnages et qui se divisent en plusieurs étapes.

I] Le discours

Le premierpersonnage est un philosophe Scythe (Vers 1), il est désigné par l'expression « le Scythe » (Vers 8 et 13). Cela insiste sur l'origine et l'austérité de son pays. Ce personnage est le sujet deplusieurs verbes d'action au passé simple qui souligne la succession d'actions imprécis dans le temps (Vers 3,8,13). Ensuite l'action est au présent ( Vers 22,26) donc elles sont actualisées et le lecteurest témoin.
Les actions du second personnage désigné par le Sage se déroulent à l'imparfait (Vers 9 et 10).
Ces diverses actions montrent les étapes du récit: -Voyage du Scythe, rencontre avec leSage, observation de la manière de cultiver son jardin, questions sur sa manière et ses raisons, retour chez lui, imitation excessive du Sage, destruction du jardin, exposition du sens de la fable.
Le...
tracking img