Le pib

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1126 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chère mère,

Je t’écrit cette lettre pour te dire et te montrer tout ce qui m’a déplus dans ma vie passée à tes cotés, ce qui m’a empecher de mener ma vie comme je le souhaitait, qui m’a enlever tous mes reves et qui fait que j’en arrive aujourd’hui à ce que je vais te dire . Depuis ma tendre enfance je n’ai jamais pus choisir ce je voulais faire, tu m’as toujours restraint à certains choix etdécider à ma place en croyant que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire pour moi sans te souciais de mon épanouissement . Tu m’as par exemple marié sans mon consentement à un homme qui ne me correspondait pas du tout ,étant meme l’opposé de moi , il s’averait etre un paresseux, un lache dont j’ai du m’occuper tant d’année en retenant tout le dégout et la pitié que j’avais vais pour lui .Tu le prenais pour un malade et tu le traitais comme tel ,il restait couché tout la journée dans son lit à ne rien faire , à ne pensais à rien , à dormir et à gémir sur son sort. Tu n’as jamais pu découvrir ma véritable personnalité , j’ai toujours du prendre sur moi-même et garder mon sang-froid jusqu’à ce que je rencontre Laurent dont sa personnalité était la meme que la mienne .Jai enfin pudevenir moi-même , de plus me retenir et réveler mon caractère de nerveuse . La rencontre avec cet homme fut pour moi un soulagement , un moyen de trouver pour la première fois de ma vie le bonheur , avec lui je pouvais me comporté comme je le souhaitais je n’avais pas besoin de me retenir je pouvais dire tout ce qu’il me passer par la tete, il m’a aimé tel que je suis-je n’ai pas eu besoins dejouer un role précis qui lui plairait contrairement à vous ma mère . Vous avez et vous etes toujours à mes yeux une horrible femme que je ne respecterai jamais, une femme qui a toujours voulu tout controler et qui est source de malheurs et de colère pour tous ceux qui ont croisé un jour ton chemin comme moi . A chaque fois que je te parlais ,que je te touchais ou meme que je te regardais j’avais uneenvie de te tuer et grace à Laurent j’ai su intériorisé ma colère et pu rester dans la meme maison que toi . Mais comme j’ai pu te le dire juste avant, le mariage forcé avec Camille fus la chose la plus horrible que tu es pu me faire .Je me suis forcer , j’ai essayé de l’aimer mais rien à faire le dégout et la pitié que j’éprouvée pour ce malade refaisait toujours surface . Puis un jour j’airencontré Laurent et ce fut un véritable coup de foudre amoureux mais ce que tu ne sais pas que sa c’est produit lorsque Camille était encore vivant. Je le voyais secrètement dans ma chambre en haut ou sinon il trouvait des endroits où l’on pouvait se voir sans que tu ne le sache. Toutes les excuses que j’ai pu te donner, toutes les parties de dominos que pu manquer servait en fait à ce que l’on sevoit. Eh oui je sais que ces dur à entendre mais oui j’ai eu un amant et tu n’as pu m’en empêcher, tu n’as eu aucun contrôle la dessus et cela me faisais du bien. Tous les moments que je vivais en la présence de Laurent me faisais en partie revivre, me procurais bonheur et bien-être. Le faite que l’on se voyait en cachette sans que vous le sachiez me procurer une sensation étrange, bien sûr de lapeur et de l’angoisse mais le plus étrange est que cela me faisais jouir et me faisais passer un moment encore plus agréable. Mais malheureusement vous ne savait pas encore tout ce qui a pu se passer auparavant et par ailleurs mes futurs attentions. Tout ce que vais vous dire maintenant va surement vous faire du mal et même vous faire ressentir de la colère mais surtout de la haine .Comme jevous l’ai dit juste avant on se voyait souvent en cachette avec Laurent pour essayer de nous épanouir et d’être enfin heureux en menant la vie qu’on souhaite. Mais au fur et à mesure de notre relation secrète, je ne trouvais plus aucun prétexte à vous dire pour me dérober et aller rejoindre Laurent. L’idée d’arrêter de ce voir moi et Laurent nous effrayer, sa aurait été comme de nous enlever notre...
tracking img