Le pib

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (771 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui, notre seul indicateur de richesse est PIB. Il oriente les politiques publiques. Mais la quête de PIB se fait souvent au détriment du bien-être.
Le produit intérieur brut (PIB) est unindicateur économique très utilisé qui mesure les richesses créées dans un pays donné et pour une année donnée.
Ceci peut nous amener à nous demander dans quelles mesures le PIB est un bonindicateur de la richesse créée, c’est-à dire de l'abondance de biens ou de revenus
Dans une première partie, nous verrons que le PIB est un bon indicateur de la richesse créée. Puis dans une deuxièmepartie, nous étudierons les limites du PIB.

I°) Le PIB est un bon indicateur de richesse.

Le PIB permet de mesurer la production, les revenus et les dépenses des agents économiques d’une nation.Néanmoins, dans cette partie nous allons étudier le fait que le PIB mesure laproduction marchande mais aussi une partie de la production non-marchande.
1°) La production marchande est bien mesurée par la valeur ajoutée au prix du marché.
Tout d’abord, pour calculer le PIB il fautdéterminer la valeur ajoutée du producteur c'est-à-dire déduire de la valeur de sa production au prix du marché, toutes les consommations intermédiaires. Ainsi la valeur ajoutée représente lacontribution productive propre d’une entreprise.
Ensuite, étant donné que la valeur ajoutée est la richesse créée par une entreprise ou une administration, nous pouvons dire que la production dans lessociétés est produite et vendue par des entreprises.
Nous pouvons donc dire que la valeur ajoutée marchande mesure la création de richesses par les entreprises.
2°) La production non marchande estévaluée aux coûts de production.
Tout d’abord la production non marchande ne peut se mesurer de la même façon. En effet elle consiste en des services non-marchands financés principalement par les...
tracking img