Le pin des landes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Détail des strophes :
1ère Strophe : concerne la vue :
Assonance de « a » (voyelle éclatante » : veut imiter la blancheur du sable blanc.
A l’époque où Gautier a écrit ce texte, les landes sontdes forêts moins denses qu’à notre époque où la comparaison avec le Sahara n’est plus possible. « Vrai Sahara français » : image apposée à Landes.
Rythme : alexandrins, rimes croisées. Majestueux.v.1 3/3/3/3 rythme régulier et majestueux : voyage.
v2. hémistiche.
v3. hémistiche- opposition herbe sèche/eau verte.
v4 : surprise : quelle est cette plaie ?

2ème Strophe :
Commence par « car», elle va donner une explication, elle va expliquer la « plaie ».
Le symbole se dégage petit à petit.
Il y a un thème secondaire dans cette strophe : l’homme est cruel avec la création.
« avare » :avide, cupide. Avare bourreau de la création : allitération en « r ».
« de ceux qu’il assassine » : allitération en « s » : sournoiserie.
Dans son tronc douloureux ouvre… allitération en « ou » :élargissement.

3ème Strophe : Elle a pour sujet le pin.
« Regretter… goutte à goutte » : allitération de g - k ; gutturale
« sang » est mis pour sève.
Le sang bouillonne : synonyme de la vie.Allitération des « v » et « b » : imite le bouillonnement de la vie (la sève est vivante pour Gautier). Renforcé par « bout » qui est un mot fort.
L’arbre est comparé à un soldat blessé.
Baume :pommade qui guérit. Et matière odorante. Sens propre et figuré : syllepse.

4ème strophe :
La comparaison va se faire.
Les traits communs à l’arbre et au poète sont la solitude ( " On ne voit en passantpar les landes que le pin, et "le poète" est ainsi dans les landes du monde"), la souffrance ("sa plaie au flanc" et " il faut qu’il ait au cœur une entaille profonde" ) et la générosité
(" verseson baume et sa sève qui bout", et "...pour épancher ses vers").
Pour Gautier , la création poétique est liée à la douleur : un poète "sans blessure" ne peut pas créer car "il faut qu’il ait au...
tracking img