Le pin des landes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pin des landes:
Commentaire de texte: Introduction + Plan+ Conclusion
Chaque poème développe une analogie entre deux réalités différentes afin deprésenter ce qui caractérise le poète. En effet, dans le texte de Gautier, la description de l’agonie du pin prépare le rapprochement avec la souffrance du poète : «le poète est ainsi dans les landes du monde » (v. 13). Dans le texte de Baudelaire, le sort des albatros prépare la réflexion sur le sort du poète incompris etrejeté : « Le Poète est semblable au prince des nuées » (v. 13). Enfin, dans le texte d’Apollinaire, le dernier quatrain établit une comparaison entre «l’ardente souffrance » de la création poétique et trois réalités distinctes : le « ver luisant », le « cœur du soldat » et le « cœur du lys » pour exprimerl’attachement du poète à cette souffrance, qui est indissociable de lui. Ces analogies servent à définir les caractéristiques du poète : il est un être privilégié, unalchimiste du verbe qui transforme sa souffrance en « divines larmes d’or » (texte 1). Pour Baudelaire, le poète est au-dessus du commun des mortels comme lesoulignent les expressions « rois de l’azur », « prince des nuées », « géant ». Quant à Apollinaire, il s’assimile à Jupiter, comme le suggère le premier vers : «une belle Minerve est l’enfant de ma tête ».

Introduction

I) La figure du poète

A. La description d'un paysage naturel
B. La personnification du pindes Landes
C. La comparaison du pin avec le poète

II) La souffrance et la poésie

A. Blessure et souffrance
B. Blessure et création

Conclusion
tracking img