Le point de vue architectural

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l’Art

Dans ce sujet il est question de point de vue architectural. Celui qui joue sur la perspective et qui modifie l’espace. Comment en sommes nous arrivés là ?
Masaccio, LaSainte Trinité, la Vierge, Saint Jean et les donateurs, vers 1425-1428, Nancy Holt, Sun Tunnels, 1973-1976 et Georges Rousse, Vitry, 2007 seront les trois documents qui me serviront d’appui.
Ma premièrepartie va être basée sur qu’est ce que modifier l’espace ? Puis une seconde tentera d’expliquer leurs buts.

Masaccio, avec sa fresque La Sainte Trinité, a révolutionné la peinture et lafaçon de regarder l’art. La technique de perspective qu’il a utilisée pour réaliser cette œuvre se base sur des calculs mathématiques et non plus sur les principes de géométrie du Moyen Age. Il a réussi acréer une illusion trois dimensions et à donner vie à sa fresque.
En ce qui concerne l’œuvre Land Art de Nancy Holt, elle modifie également l’espace en posant quatre énormes buses de béton brut ausol mais de deux manières différentes. Tout d’abord simplement par le fait que ces quatre tubes soient posés là de façon bien particulière : deux tuyaux sont les ouvertures l’une en face de l’autre,mais espacés de quelques mètres et perpendiculaires à cet espacement qui crée une continuité, il y a les deux autres tuyaux ; le tout formant une croix.
Installés dans un espace vide, presquedésertique, ils amènent un certain relief à cette platitude et la forme arrondie contraste avec la ligne d’horizon. En ça, l’espace se modifie également.
Les œuvres de Christo et Jeanne-Claude, artistes LandArt eux aussi, répondent parfaitement à ma première partie car, par leur réalisations monumentales ils retouchent entièrement l’espace traité. Il y a une métamorphose qui s’opère à chaque fois. Parexemple, avec l’empaquetage du Reichstag de Berlin en 1995 par d’immenses drapés blancs. Une fois le bâtiment recouvert il y a presque un effet de vide qui s’installe.
Le travail de Georges Rousse,...
tracking img