Le porno chic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'expression porno chic est apparue aux États-Unis au début des années 1970 afin de désigner la première vague de films pornographiques de long métrage américains, tels que Deep Throat, Behind the green door, The Devil in Miss Jones, et le phénomène social qui en résulta. Durant deux ou trois années, il a été en effet de bon ton dans la bonne société de commenter savamment et intelligemment detels films. Afin de décrire ce phénomène, un article fameux et long de cinq pages du The New York Times Magazine[1] forgea l'expression qui est depuis passée dans le langage courant.

Plus récemment, porno chic a aussi été utilisé en référence à l'usage de pornographie dans la pop culture, par exemple par des photographes de mode pour différentes grandes marques. Les mannequins sont shootés engros plans, sales et en sueur (Roberto Cavalli, Dolce & Gabbana, Dior...). Mais ils arrêtèrent suite aux différents critiques.
En France, depuis les années 2000 et notamment à l’initiative de Nathalie Rykiel, qui a ouvert dans sa boutique de prêt-à-porter un espace porno-chic, l’érotisme, la sexualité et la pornographie sont à la mode et plus ouvert au grand public en faisant tomber les tabous.
En2005 American Apparel commence à prendre de vrai actrices X (Lauren Phoenix, Charlotte Stokely, Sasha Grey) pour la promotion de ses lingeries.
House of Deréon la marque de Beyoncé Knowles fut taxée de "porno chic" par le New York Post pour ses G-string[2].

Depuis quelques années sévit la tendance « porno chic » au sein de la sphère mode. Idolâtrée par certains, réprouvée par d’autres, elleest néanmoins bel et bien présente. Petit tour d’horizon de cette tendance anti-conventionnelle…

La tendance porno chic, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, la tendance porno chic s’inspire de clichés, d’attitudes en rapport avec une sexualité totalement débridée. Le porno devient chic dès lors qu’on l’applique à la mode, puisque tout ce qui y a attrait ne peut être que glamour. C’est sansnul doute à Helmut Newton qu’on la doit, photographe réputé dans les années 1970. Désigné comme misogyne par certains, sa vision de la femme n’est pas acceptée par tous. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde. Helmut, lui, plaît, encore et encore.

• Chez les créateurs…

Tom Ford aurait pu être le précurseur de la tendance porno chic, si elle n’existait pas avant lui. Force est deconstater qu’il lui donne un tout nouveau souffle, aidé dans cette entreprise par Terry Richardson. Le designer et le photographe donnent naissance à des publicités toutes plus choquantes les unes que les autres, marquant à jamais la scène mode. Quand on évoque le porno chic, c’est aussi à eux qu’on pense. Parce qu’il n’a jamais été nécessaire de montrer des corps nus pour vendre des lunettes ou desparfums, avant eux.

• Dans les magazines (et leurs calendriers ) :
Le « porno chic » n’a plus de secret pour le magazine Vogue, qui l’a popularisé dans les années 1970. A l’époque, on ne pouvait pas réellement parler de porno chic, cela dit. Une fois le choc passé du nu dans les magazines, ne manquait plus au magazine que de donner un sens à cette tendance toute particulière ! Depuis, nombrede magazines en ont fait leur credo, de la dernière édition de Love Magazine au Purple Magazine, le porno chic est partout.

Et la tendance n’échappe pas aux calendriers, qui semblent même en être la figure de proue. Que ce soit chez Pirelli, Aubade ou encore les Dieux Du Stade, le sexe fait vendre, sans nul doute. A croire qu’il ferait même passer le temps un peu plus rapidement…

• Chezles icônes…
Certaines icônes, anciennement considérées comme trash, sont carrément devenues des symboles de la tendance « porno chic ». Lou Doillon, par exemple, est emblématique du porno chic, avec ses clichés presque toujours provocants, parfois même à la limite du vulgaire. Pourtant, la belle a plus d’adeptes que de détracteurs, on adore sa fougue !

Comme toute tendance, le porno chic...
tracking img