Le porno-chic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Olivia Trognon Licence Gestion Marketing


Le courant du « Porno-Chic » dans la publicité :
Porno-Chic ou Porno-Choc?

Sommaire

Introduction

I – L’arrivée du courant porno-chic dans le paysage de la publicité :

a. L’évolution de l’image de la femme dans la publicité
b. Qu’est-ce que lePorno-Chic ?

II – Impacts et enjeux de ce courant publicitaire :

a. Impacts au niveau humain et social
b. Enjeux au niveau financier et commercial

III – Les limites du courant Porno-Chic

a. Les facteurs qui ont conduit à la « mort » du courant
b. Aujourd’hui, quelles alternatives pour la publicité ?

Conclusion

Annexes

Introduction

La publicité n'est ni information ni art,mais fait partie intégrante d'un dispositif commercial. Il faut juger la publicité pour ce qu'elle est: un moyen de communication dont le but est de créer le désir en donnant de l'intérêt à des produits et à des marques qui parfois n'en ont guère, ou qui auraient bien du mal, sans leurs campagnes de publicité respectives, à se démarquer de la concurrence.

Or, pour générer cet intérêt de la partdu public ciblé, les publicitaires ont souvent recours à un mécanisme récurrent de l'action publicitaire qui consiste à associer à une marque des attributs imaginaires, des symboles valorisants ou encore des émotions plaisantes qui, inconsciemment, rendront la marque ou le produit désirable aux yeux des consommateurs.

C'est ainsi que l'image de la femme a progressivement envahi la publicité.Tout d'abord, de par son statut de préscriptrice (c'est elle qui est chargée des achats pour la famille), elle représente la cible privilégiée de bon nombre d'annonceurs, et est par conséquent montrée systématiquement dans les publicités la concernant de manière à créer un processus d'identification censé la pousser à la consommation.

Mais c'est surtout pour son caractère ornemental que l'imagede la femme est aujourd'hui exploitée: la publicité use (et parfois abuse) d'une image féminine stéréotypée réduite à un physique avantageux sans identité propre, servant d'atout visuel supplémentaire pour retenir l'attention et faire vendre le produit.

Le courant publicitaire illustrant le mieux cette tendance est le porno-chic.
Mouvement phare des années 2000, il résulte d'une évolutioncommune des créateurs de mode et de leurs publicitaires vers une représentation très sexuée de la femme, reprenant parfois même les codes de l'univers de la pornographie.
Aujourd'hui, le porno-chic ne règne plus sur la publicité, mais n'en a pas moins marqué son époque.

C'est l'analyse de ce courant pour le moins subversif que nous allons établir ici dans le cadre des Systèmes d'Information, ennous basant sur l'article de Comanalysis publication 25 datant de 2001.

Alors, quels ont été l'impact et les limites du porno-chic?

Afin de tenter d'y répondre, nous assisterons dans un premier temps à l'arrivée du porno-chic dans le paysage de la publicité; puis, nous étudierons les impacts et enjeux de ce courant; enfin, nous établierons quelles ont été les limites de ce mouvementpublicitaire.

I – L’arrivée du courant Porno-Chic dans le paysage de la publicité :

a. L’évolution de l’image de la femme dans la publicité :

1945-1960 : L’ère de la ménagère

L’image de la femme dans la publicité évolue avec chaque décennie et, en général, avec deux ans d’avance. Les grandes dates se situent en effet en 1968, 1978 et 1988. La mémoire publicitaire est faible lorsqu’onremonte à l’après-guerre, l’ère de « la réclame ». La publicité n’a pas encore acquis ses lettres de noblesse créative. C’est le règne de la consommation retrouvée. Les campagnes se contentent, pour la plupart, de montrer dans les magazines ou sur les murs ces objets magiques, symboles de la fin des privations, appareils ménagers, produits d’entretien…
La femme est souvent là, mais son rôle est...
tracking img