Le portrait de lucile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1097 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le portrait de Lucile

L’extrait des ‘Mémoires d’outre-tombe’ soumis à notre étude, écrit par Chateaubriand, fut publiée à partir de 1848. Chateaubriand fut élevé durant une époque très difficile où leur famille était partagée par les royalistes et républicains, donc il eu une enfance dure et mouvementée. Il a écrit de nombreux romans tels que ‘René’ qui fut une grande influence sur lesromantiques. Cet extrait porte sur le portrait de sa soeur Lucile morte il y a quelques années auparavant. Il essaye de la ressusciter en la décrivant. Il constitue autant une description morale que physique, en utilisant de nombreux procédés pour accentuer le caractère tourmenté de Lucile.
Dans un premier temps nous allons étudiez : le portrait de Lucile, l’incarnation de l’héroïne romantique. Pourcommencer, nous parlerons de l’admiration que porte Chateaubriand envers sa sœur et du portrait pictural de Lucile, puis de son caractère tourmenté et en outre, en quoi le portrait de Lucile est romantique.
Dans cet extrait, Chateaubriand fait le portrait pictural de sa sœur, Lucile, morte quelques années auparavant. Il commence tout d’abord à la décrire physiquement, ‘grande’, ‘visage pâle’, ‘longscheveux noirs’. Puis au fil du texte, il ne la décrit plus physiquement mais commence à la décrire moralement. Grâce à certains éléments du texte, nous pouvons remarquer que Chateaubriand porte une grande admiration et affection envers sa sœur. Il utilise un vocabulaire valorisant en la décrivant, par exemple : ‘beauté remarquable’. De plus, dans ce texte, Chateaubriand fait référence auvocabulaire pictural, ‘dont le long style s’élevait dans le ciel comme un pinceau’, qui confirme que c’est un portrait pictural puisqu’il il pourrait être représenté sur une toile.
Par ailleurs, Chateaubriand décrit sa sœur d’un caractère tourmenté. Il utilise des procédés poétiques tel que le rythme ternaire ‘tout lui était souci, chagrin, blessure’ et ‘une expression qu’elle cherchait, une chimèrequ’elle s’était faite, la tourmentaient des mois entiers’, qui créent de la musicalité et de l’emphase. Par ses deux citations, on peut remarquer que Lucile s’inventait des problèmes, et qu’avec ceci elle arrivait à se rendre malade et arrivait dans une sorte de folie. Chateaubriand dit aussi que sa sœur a ‘des pensées noires’ qui rappelle le thème de la mélancolie. Lucile est de plus en plus décritecomme une folle. Nous pouvons supposer qu’elle a une névrose, qu’elle a des troubles du comportement. Le fait qu’elle est des hallucinations et des visions accentue ceci, ‘Je viens de voir entre la mort’, ‘Elle avait des songes prophétiques… elle semblait lire dans l’avenir’ la caractérise comme une sorcière. De plus, la phrase ‘elle se voulait ensevelir dans un cloitre’, montre son envie de mourirdans un couvent. L’accumulation ‘ sa démarche, sa voix, son sourire, sa physionomie’ fait ressortir son coté macabre. Enfin, la phrase ‘Lucile et moi nous nous étions inutiles’, témoigne le fait qu’ils n’arrivent pas à s’aider mutuellement, qui accentue le sentiment de mélancolie.
Pour terminer cette première partie, nous allons montrer en quoi ce texte est romantique. Tout d’abord, la présencede la mélancolie, tel que ‘pensées noires’, caractérise très bien le romantisme. Les adjectifs et noms : ‘grande’, ‘beauté remarquable’, ‘longs cheveux noirs’, ‘visage pale’, la fait ressembler à une morte qui est typiquement une description qui appartient au romantisme. L’utilisation du pronom personnel ‘je’ : ‘j’avais peine à dissiper’, ‘j’essayais de la consoler’ est aussi une autrecaractéristique du romantisme. Le rêve, ‘rêver immobile et inanimée’, la solitude, ‘elle aimait à faire seule’, la souffrance sont aussi des caractéristiques présentes dans les textes romantismes. A la fin de cet extrait, le mouvement littéraire : le romantisme est remplacé par le registre fantastique : ‘la grande tour, battait une pendule’, ‘le cadran’, ‘elle avait des songes prophétiques’, ‘elle...
tracking img