Le pouvoir dans les organisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8926 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cédric AMAKPIO

Numéro d’auditeur : 03-20380

FICHE DE LECTURE :

« Le pouvoir dans les organisations. »
D’après l’œuvre de l’auteur :
Henry MINTZBERG (Livre publié aux éditions d’organisation.)

Biographie de l'auteur :
Henry MINTZBERG est né à Montréal en 1939. Il est titulaire de la chaire Cleghorn à la faculté d'administration de l'université McGill de Montréal, et professeurd'organisation à l’Institut Européen d'Administration des Affaires (INSEAD) de Fontainebleau, en France.
MINTZBERG a obtenu ses diplômes de maîtrise et de doctorat à la Sloan School of Management du MIT, aux États-Unis, et son diplôme de génie mécanique à l'université Mcgill en mettant, entre ses deux périodes d'études, ses compétences au service du Canadien National. Six universités lui ont décernéun doctorat - Honoris causa (Venise, Lund, Lausanne, Montréal, Genève et Simon Fraser).
Il a été président de la Strategic Management Society de 1988 à 1991. Il est le premier professeur d'une faculté d'administration à avoir été élu membre de la société royale du Canada. Il est également membre de l'Academy of Management et de l'international Academy of Management et, officier de l'ordre duCanada.
Ses recherches, qui portent sur le management et les organisations en général, sont actuellement axées sur la nature et les styles du travail de gestion, ce qui ne lui fait pas délaisser ses intérêts de toujours, à savoir les formes d'organisation et le mécanisme de formation des stratégies.
Il a écrit de nombreux ouvrages tels que:
• «The nature of Managerial World» en 1973,
• «TheStructuring of organisations» en 1979, «Power in and around organizations» en 1983,
• «The strategy process» (manuel actuellement à sa troisième édition rédigé en collaboration avec James Brian Quinn» «MINTZBERG on Management» en 1989
• «The rise and fall of strategic planning» en 1994,
• «The Canadian condition, reflections of a pure cotton» en 1995.
Il est également l'auteur d'environquatre-vingt-dix articles, dont deux parus dans la Harvard Business review et lui ont valu le prix McKinsey :
• «The Manager's job : folklore and fact» première place en 1975,
• «Crafting Strategy» deuxième place en 1987.
Il dirige également une équipe composée de membres recrutés dans cinq établissements universitaires à travers le monde. Ils ont pour objectif l'élaboration de ce qu'ils espèrentêtre l'enseignement de la gestion de la prochaine génération, autrement dit, un programme de maîtrise basé sur le perfectionnement des praticiens du management.
Par ailleurs, MINTZBERG lui même donne surtout son enseignement en organisant des séminaires spéciaux adaptés aux besoins des gestionnaires chevronnés et en dirigeant des étudiants de doctorat.

Postulats :
Pour MINTZBERG, l'étude dupouvoir permet d'améliorer les organisations de l'intérieur et de les contrôler de l'extérieur. Cette étude permet de mettre valeur les différentes relations de pouvoir qui les entourent et les imprègnent. De plus, ce n'est qu'en étudiant le pouvoir tel qu'il se manifeste dans les décisions et les actions effectives de l'organisation, qu’il est possible de comprendre les buts de cetteorganisation, car ceci est mesurable.
Hypothèses :
Lorsqu'on s'interroge sur la structure et les jeux de pouvoir à l'intérieur et à l'entour des organisations; il y a différents acteurs ou détenteurs d'influence que l'on utilise pour acquérir du pouvoir au sein de l'organisation, chacun ayant des objectifs propres. On dénote différentes configurations principales du pouvoir organisationnel, ainsi que lesusages générés par celles-ci, que l'on doit identifier afin de comprendre le comportement des organisations.
Méthode de démonstration :
L'auteur commence par nous préciser que de nombreuses études portant sur le thème du «Pouvoir» ont déjà été effectuées de par le passé par différents auteurs, chercheurs, dans des disciplines diverses et variées telles que la sociologie, l'économie, la...
tracking img