Le pouvoir des fables, la fontaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pouvoir des fables (1668)
De Jean de La Fontaine
C’est un hommage à Mr de Barillon, ambassadeur de France enAngleterre, chargé de préserver la paix entre les deux pays. Nous sommes ici dans un contexte politique et diplomatique.
Problématique : En quoila fable est-elle une véritable leçon de diplomatie ?
Les fables parlent des fables. On parle de métalangage quand les mots définissent les mots(exemple : dictionnaire, livre de grammaire). C’est une forme de mise en abîme, puisqu’une fable est présente dans le récit cadre. Le récitencadré est miroir de la fable cadre.
Etude de la structure de la fable
On observe trois étapes. Du vers 1 au vers 33, l’auteur fait une dédicace.Cette dédicace met l’accent sur la présence du fabuliste, vers 3 « Vous puis-je offrir mes vers », il y a mise en valeur du destinataire. C’est unpanégyrique : un texte qui vise à faire l’éloge. Il appartient au registre épidictique, avec l’utilisation du vocabulaire du compliment et de laflatterie. C’est donc un éloge de Mr de Barillon, le dédicataire, écrit de manière excessive et hyperbolique. La Fontaine multiplie les compliments etprend une posture de courtisan. C’est une forme de « captatio buene volentiae » : tous les procédés pour s’attirer les bonnes grâces oul’indulgence de quelqu’un. Il s’agit ici de plaire au roi, destinataire ultime de la fable.
Du vers 34 au vers 70, la fable se scinde en deux parties.
tracking img