Le pouvoir des fables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5960 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les biotechnologies au service des enquêtes criminelles.

En quoi les biotechnologies sont utiles aux enquêtes criminelles ?

I. Les Empreintes Digitales
a) Définition et histoire
b) Les Différentes empreintes
c) Utilisation

II. Les Empreintes Génétiques
a) Présentation
b) Les techniques d'Analyse
c) Utilisation

III. Histoire vraie

CONCLUSION :La police scientifique est une branche policière qui permet d’identifier et d’analyser des traces laissées par le meurtrier (empreintes, sang, sperme) sur les lieux d’un crime ou sur un cadavre pour identifier les personnes en rapport avec le crime. Les biotechnologies au service de la police scientifique, sont donc des techniques qui aident à identifier une personne à partir de résidus qu’elle apu laisser sur le lieu du crime. Le rôle de la police scientifique est de rassembler suffisamment de preuve pour déterminer le vrai coupable d’un meurtre qui a été commis.

Nous allons étudier dans une première partie les empreintes digitales, leur histoire, les différents types d’empreintes, comment elles se différencient et enfin comment les relever avec les technique de nos jours.
Dans ladeuxième partie nous étudierons l’empreinte génétique, nous définirons leur nature, les différentes techniques qui permettent de les analyser et en quoi consistent leurs utilisations.

[pic]
(google image , relevé d’une douille )

• Les Empreintes Digitales

[pic]
( wikipédia, empreinte digitale)

a) Définition et histoire :

La peau desextrémités antérieures et latérales des doigts, de la paume des mains et de la plante des pieds présente de fins plissements formant des sillons et des crêtes papillaires. On désigne par "empreinte digitale" ou "dactylogramme" les dessins, de formes variées (arc, verticille, boucle), représentés par ces crêtes. Leur rôle est de renforcer le pouvoir agrippant des doigts.
Les Empreintes digitales nesubissent aucune modification morphologique au cours de la croissance et ne disparaissent que par putréfaction. De plus, que l'on se brûle, se coupe, que l'on ait des ampoules ou des verrues, les détails papillaires se reconstituent sans cesse à l'identique.

Les Empreintes digitales font parties des dermatoglyphes , et apparaissent à partir de la septième semaine de grossesse.

Elles sontspécifiques à chaque doigt de chaque individu, ce qui permet une reconnaissance très sûre. Une trace digitale est le résultat d'un contact entre un doigt et un support. Auparavant (c'est à dire à l'Antiquité), les traces digitales étaient utilisées comme signature. C'est grâce a Galton qu'on découvre l'utilisation de l'empreinte digitale comme moyen d'identification.

Après avoir étudié les écrits deGalton, les docteurs et dirigeant de police (Juan Vucetich) découvre en 1891 le 1er fichier d'empreintes en Argentine.
La probabilité d'en trouver deux semblables est extrêmement infime : d'après les calculs de Francis Galton effectué en 1862 , il y aurait une chance sur 64 milliards. En 1902, la police parisienne a réalisée une première mondiale en démasquant un criminel, grâce aux empreintesdigitales (s'est Henri Léon-Sheffer qui a découvert ceci).

b) Les différentes empreintes : 

La trace digitale peut être :

-Visible ( ou direct ) : elle est dite positive lors de l'apposition de matière et dite négative lors d'enlèvement de matière .
-Latente ( invisible à l'œil nu ) : la trace vient du dépôt de sueur (sécrétion des glandes sudoripares : 99% d'eau qui en s'évaporantlaisse en place sels et acides aminés) et/ou du dépôt de sécrétions sébacées (glandes sébacées).
-Moulée : la trace vient du contact d'un doigt avec une surface malléable (cire, mastic...)

Les empreintes digitales peuvent se diviser en trois grands types de motifs : arcs, appelés aussi arches ou tentes ; boucles à droite ou à gauche ; spires, verticilles ou tourbillons. Ces trois types...
tracking img