Le pouvoir des fables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Pouvoir Des Fables La Fontaine (Lecture Analytique)

Lecture analytique de "le pouvoir des fables" de Jean de la Fontaine

Présentation de la fable :
Œuvre : « l'apologue est composé de 2parties : le corps est la fable, l'âme la moralité » Jean de la fontaine, préface des fables 1668. Recueil de fables sans aucun doute le plus connu, il à été crée par jean de la Fontaine qui s'estinspiré de plusieurs auteur tel Pilpay, Ésope ou Phèdre. Y est représenté des hommes ou femme représenté sous la forme animale.

Texte : Fable 4 du livre VIII, elle est destinée à M. de Braillon,ambassadeur en Angleterre et ami de la Fontaine. L'orateur en question peu être assimilé à Démosthène.
Morale : Il faut parler avec douceur pour être entendu

Lecture analytique
Plan
I- D'abord laviolence / échec de l'argumentation indirect.
II-Après la violence, la ruse !/ la victoire de l'argumentation indirect

Déroulement
Axe 1
1.1 : Trop violent, trops autoritaire, trops brusque.Procédés
Interprétation
Champs lexical de la violence +
diérèse au vers 7
→ montre la violence avec laquelle l'orateur défend son discours.
→ se met à dos son auditoire, son discours est perçu comme uneagression.
Antithèse
v.10
Tyrannique/République
→ l'excès des moyens, la force et la violence
→ la fontaine nous fait remarquer qu’Athènes est une république, donc une démocratie dont les valeurssont la liberté et le consentement du peuple. C'est pourquoi l'orateur échoue : il brime ses auditeurs et ne sait pas rejoindre leurs goûts simples bien qu'il a raison.
Question de rhétorique etexclamative (v.27, 24, 26)
Il gronde le peuple au lieu de s'en faire un allié...
Prosopopée (prête la parole aux être inanimé)/Hyperbole
« Il fit parler les morts »
→ Exagération, il décrit la forceavec laquelle l'orateur défend son discours.

1.2 : Trop bruyante
Rythme ternaire v.9 + gradation décroissante
→le discours de l'orateur trops fortement à tel point qu'il devient inaudible. (cf...
tracking img