Le pouvoir politique (droit const.)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Pouvoir politique

Dans tout groupe humain quel qu’il soit apparaît un phénomène de pouvoir. Ce pouvoir est plus ou moins organisé,plus ou moins partagé, plus ou moins contraignant mais il existe toujours, même si le groupe n’en a pas vraimentconscience. Le pouvoir existe dans la famille, dans une équipe sportive, un parti politique, une Église, et bien entendu dans les groupements à butéminemment politique comme la commune, la région ou l'État national.

Pour parodier la formule latine déjà citée, on pourrait dire « ubi societas, ibi potestas», là où il y a une société il y a du
pouvoir. Si donc le pouvoir est naturel, la première question qui se pose est celle de son origine: d’où vient ce
pouvoir? La seconde question qui se présente à l’esprit est de se demander si cephénomène naturel obéit à des lois
elles-mêmes naturelles.

Section I : L’origine du pouvoir

Il est plus facile de constater que le pouvoir existe que de découvrir pourquoi il existe. Aussi plusieurs tentatives
d’explication sont successivement apparues. Aucune n’est vraiment satisfaisante, mais toutes comportent une part de
vérité. Leur plus grande erreur est de penser trouver l’unique raisondes origines.

§1. L’explication religieuse : la théocratie

Selon cette explication il n’y a pas de différence entre le règne des dieux et le règne des hommes. Dieu ou les dieux commandent les lois terrestres. Cependant il peut exister des situations très différentes à partir de cette même
supposition.

Certaines sociétés polythéistes considèrent le souverain comme le représentant du cielsur terre. Sa volonté est donc
supposée être celle des Dieux dont il est même quelquefois considéré comme le fils (Pharaon). En fait, la théocratie
devient généralement le gouvernement des prêtres, interprètes de la volonté divine, puisque le souverain peut être
remis en question si sa gestion des affaires terrestres tourne mal (famine, défaites militaires, désordres). Suivant
l’expressionchinoise, l’Empereur a alors «perdu le mandat du ciel» et du coup l’obéissance ne lui est plus due.
Dans d’autres sociétés antiques, comme en Grèce ou à Rome , l’origine du pouvoir est expliquée par le mythe d’une
création par un ancêtre. Les dieux n’interviennent que pour approuver le choix du lieu de fondation de la cité et
certains rites , rarement pour consacrer l’institution de son régimepolitique. De là, dans la pensée antique, un certain
relativisme. Puisque les peuples sont différents et qu’ils n’ont ni les mêmes dieux ni les mêmes ancêtres ont ne
s’étonnent pas qu’ils n’obéissent pas aux même lois. La préoccupation principale des philosophes de l’antiquité est
plutôt de comparer les différents régimes politiques pour en définir le meilleur. C’est d’ailleurs pourquoi onn’hésite
pas à confier à un sage reconnu le soin de rédiger la Constitution de la Cité. Il est donc évident que les règles
juridiques quoique respectables sont d’origine humaine.

Avec l’apparition du monothéisme apparaît l’idée que tout est l’oeuvre d’un dieu unique, créateur et tout puissant. Dès
lors rien de ce qui existe sur terre ou dans les cieux ne peut échapper à sa volonté, l’organisationpolitique comprise.
Pour résumer cette conception par une formule: tout pouvoir vient de Dieu. Cette conception peut évidemment
déboucher sur l’idée que le roi ou le seigneur a un pouvoir absolu sur les sujets et que chacun de ses actes est voulu
par Dieu. Il n’y aurait alors aucune limite au pouvoir, du moins tant qu’il applique la loi religieuse. Cette conception
confère au pouvoir religieux uncontrôle sur le pouvoir civil comme c’est le cas aujourd’hui en Iran. Parmi les
monothéisme, le Christianisme présente dès l’origine l’idée que le pouvoir politique est distinct. La formule : « Rendez
à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu» signifie que toute chose sur terre n’est pas l’oeuvre de Dieu et
qu’une distinction doit être établie entre le pouvoir temporel et...
tracking img