Le pouvoir politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1212 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CULTURE GENERALE Le Pouvoir Politique

I) Pouvoir et domination

A. Une conception relationnelle du pouvoir

Dans notre société se sont les gouvernants qui détiennent le pouvoir, c'est-à-dire les gouvernants : chef de l’Etat, le chef de gouvernement, les membres de l’exécutif… mais les détenteurs du pouvoir ne sont pas forcément ceux qui exercent effectivementle pouvoir.
Les hauts fonctionnaires : fonctionnaire qui, au sein de l’appareil administratif de l’Etat, effectue les tâches de conception et de direction au plus haut niveau. Ils rédigent les textes de loi qui seront votés au parlement.
Dans ce cas le pouvoir est qualifié d’institutionnaliste, sous l’angle d’une substance. Il s’agit alors de décrire et d’analyser les manières par lesquellesle souverain représente, symbolise et exerce le pouvoir.
On peut ici faire référence à l’ouvrage d’Hobbes, Le Léviathan (1651), dans lequel l’auteur part du postulat de l’état de nature. La crainte de la mort et la raison fait voir aux hommes les avantages comparatifs de l'état civil. Le pouvoir s’incarne donc dans la personne du souverain à qui on abandonne une part de ses droits naturels pourpouvoir bénéficier de sa protection. Ils se soumettent donc au pouvoir absolu du souverain, c’est la théorie de l’absolutisme intégral. De ce fait les hommes qui forment cette société civile sont tous également assujettis au pouvoir d’un souverain. En détenant l’ensemble du pouvoir, selon Hobbes, il détient le monopole de la violence. D’où la nécessité de l’existence d’un Etat de nature.
Ensociologie c’est une conception dite relationnelle du pouvoir qui est privilégiée. Le pouvoir est conçu comme une relation entre des individus ou des groupes. La sociologie s’est donc attachée à saisir les sources du pouvoir à partir des interdépendances et des différenciations sociales existant dans une société donnée.
On peut parler du courant dit fonctionnaliste qui s’attache à préparer desélites qui concentrent le pouvoir, à identifier les groupes sociaux qui les composent et les logiques qui rendent possible leur exercice du pouvoir.
On peut ici faire référence à la célèbre définition de la relation de pouvoir donnée par le politiste américain Robert Dahl, fortement inspiré par Max Weber : « A exerce un pouvoir sur B dans la mesure où il obtient de B une action que ce dernier n’auraitpas effectuée autrement ». Le pouvoir n’est donc jamais figé, il s’agit là d’analyser les modifications du comportement des acteurs de la relation. Cependant, la théorie de Dahl est trop englobante : comment savoir avec certitude que B n’aurait pas fait sans A ce qu’il a fait ? Quelles sont les différentes formes de pouvoir que A peut avoir sur B ? Persuasion ? Menace ? Contrainte ?
Pourrépondre à ces questions, les théories du pouvoir ont presque toujours recours à deux concepts essentiels : la légitimité et la contrainte.
* La légitimité est la reconnaissance accordée à celui qui exerce un pouvoir ; c’est l’acceptation du fait qu’il est « normal », « naturel », « juste » et « souhaitable » que cet individu donne des ordres et perspective de comportement.
* La contrainte estla garantie de parvenir, par différents moyens (force physique, psychologique comme le chantage ou économique comme la restriction des ressources vitales accordées à un groupe), à faire triompher sa volonté en l’absence de légitimité, ou lorsque celle-ci se révèle être insuffisante.

Dans la réalité, ces deux notions ne sont pas forcément opposées ni même nettement opposées. Ceux qui exercentle pouvoir disposent souvent de cette double ressource : dans une structure hiérarchisée les supérieurs sont habilités à donner des ordres que les subordonnés trouvent naturel de les accepter. La relation de pouvoir est donc perçue comme « naturelle ».
* Foucault c’est aussi intéressé à la relation de pouvoir, cette fois ci au concret, au technique, au tactique, au stratégique qui traverse...
tracking img